24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Médecine esthétique de l’intime : se réapproprier son corps

Les grossesses, les prémices de la ménopause et plus simplement le vieillissement ont un impact sur la sexualité des femmes. Si cette question à longtemps été laissée dans l’ombre du non-dit, aujourd’hui les techniques de médecine esthétique aident la femme à se réapproprier son corps.

Le Dr Jérôme Paris, membre du comité scientifique du congrès de médecine et de chirurgie esthétique F.A.C.E2F@ce et Directeur de l’Institut Euro-Méditerranéen de Médecine et Chirurgie Esthétique et Plastique (IEMCEP) Marseille, revient sur les dernières techniques de médecine esthétique en matière de rajeunissement génital qui allient dimensions fonctionnelles et esthétiques.

En effet, le temps qui passe, les différentes expériences vécues comme l’accouchement, laissent des traces sur le corps y compris sur l’appareil génital féminin. Dès la quarantaine, les femmes commencent à subir les premiers signes de relâchement des tissus, des difficultés de lubrification du vagin ou encore rencontrent des problèmes de fuites urinaires. Ces changements ont bien évidement une influence sur la manière dont elles vivent leur sexualité.

Or, « Depuis une quinzaine d’années, les technologies de médecine esthétique supplantent la chirurgie. Ces techniques modernes permettent d’améliorer la qualité de vie des patients qui peuvent choisir des interventions rapides et surtout non invasives en ambulatoire » souligne le Dr Jérôme Paris. Ces techniques seront présentées et discutées lors du congrès face2face 2016 qui se tiendra à Cannes les 9 et 10 septembre prochains.

La thérapie Thermiva

Les dernières méthodes qui consistent à réchauffer les tissus sont très efficaces sur l’appareil génital féminin, en traitant à la fois les aspects esthétiques et fonctionnels. Elles permettent notamment de limiter l’inconfort de certaines zones et influencer l’épanouissement physique et psychologique de la femme.

Les techniques basées sur l’application d’énergie calorifique (chaleur) provoquent une rétraction des fibres de collagène pour une meilleure cohésion des tissus, provoquant ainsi un raffermissement naturel. Le réchauffement stimule également le collagène engendrant deux processus essentiels : la néocollagénèse qui permet la production de nouveau collagène et la neurogenèse pour la création de nouvelles terminaisons nerveuses. Résultat, sur le plan fonctionnel, les femmes retrouvent un confort ainsi que des sensations plus marquées lors des rapports sexuels. En outre, pour les femmes ménopausées pouvant rencontrer des problèmes de lubrification vaginale dus à la baisse d’œstrogènes, les résultats sont également concluants.

Cette technique s’applique également en externe sur la vulve, les petites et grandes lèvres ; les tissus se rétractent corrigeant la ptose et la perte de tonicité tissulaire.

Protocole

Le praticien établit un protocole de 1 à 3 séances espacées d’un mois pour une durée d’environ 30 minutes. Il place une sonde dont la température varie entre 40 et 45 C°. Une nouvelle séance d’entretien peut être effectuée 18 mois après.

Le Dr Jérôme Paris conclut : « Cette technique non invasive est notamment pratiquée par le Dr Albertine Marchadier dans notre centre à Marseille. En matière de sexualité féminine, jusqu’alors on ne prenait en compte que l’aspect psychologique qui est certes important. Désormais, elle est appréhendée dans son ensemble en traitant l’aspect fonctionnel et esthétique. Ce dernier revêt une dimension importante pour l’image corporelle de la patiente qui peut se réapproprier pleinement sa sphère la plus intime. »

Congrès de médecine et de chirurgie esthétique F.A.C.E2F@ce du 9 au 10 septembre à Cannes.

Vendredi 9 septembre 2016
Plus d’informations ici

SESSION I : LES TENDANCES MONDIALES EN GYNÉCOLOGIE ESTHÉTIQUE
La chirurgie esthétique des parties génitales revêt une importance grandissante et constitue désormais un domaine à part entière de la chirurgie esthétique. Cette session passion- nante en ouverture présentera les principales tendances actuelles.

SESSION II : PLASTIE DES PETITES LÈVRES ET PLASTIE DU CAPUCHON CLITORIDIEN
La plastie des petites lèvres n’est plus considérée comme une simple technique de résection. Dans cette session, des experts reconnus en gynécologie esthétique décriront l’aspect artistique de la plastie des petites lèvres et du capuchon clitoridien.

SESSION III : PROCÉDURES CHIRURGICALES DE RESSERREMENT
La périnéoplastie et la vaginoplastie constituent des solutions chirurgicales définitives aux problèmes d’ordre esthétique et fonctionnel. Les participants de cette session auront une meilleure compréhension de la préparation, de la technique et des difficultés de cette procédure.

SESSION IV : LES DISPOSITIFS À ÉMISSION D’ÉNERGIE UTILISÉS EN GYNÉCOLOGIE ESTHÉTIQUE
Quels systèmes novateurs pour la vagino-périnéoplastie de resserrement ? Les experts débatrons de l’état de l’art, des lasers à radio-fréquence, des indications les plus utiles, et des résultats.

SESSION V :???PLASTIE DES GRANDES LÈVRES
Le traitement des grandes lèvres joue un rôle important dans une approche complète de l’esthétique de la sphère génitale. Vous vous familiariserez avec l’anatomie et les techniques d’augmentation des volumes avec injections de graisse et fillers, et avec les traitements de réduction.

SESSION VI : TRAITEMENT DE LA SILHOUETTE : SYNERGIE AVEC LA GYNÉCOLOGIE ESTHÉTIQUE
Les experts en traitement de la silhouette décriront des techniques innovantes pour le remodelage pubien,la liposculpture à haute définition, les mini-abdominoplasties, et plus encore.

SESSION VII : TRAITEMENTS COMPLÉMENTAIRES EN GYNÉCOLOGIE ESTHÉTIQUE
Le développement d’une activité de gynécologie esthétique va de paire avec toute une série de services annexes. Cette session donnera une idée de divers traitements intéressants, chirurgicaux et non-chirurgicaux.

SESSION VIII : SEXOLOGIE ET GYNÉCOLOGIE ESTHÉTIQUE
Qu’est-ce que la sexologie ? Pourquoi est-elle importante ? Tout ce que vous devez savoir sur ce domaine important et associé, de l’anatomie et de la physiologie aux traitements chirurgicaux et non chirurgicaux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 juin 2016