24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Manque de sommeil : 1 conducteur Français sur 10 somnole au volant

L’Hôpital Raymond-Poincaré de Garches a mené une vaste enquête scientifique sur les liens entre le sommeil des Français et la somnolence au volant. Résultat : le manque de sommeil des Français entraînerait une somnolence au volant équivalente à 1 nuit de sommeil par an !

Cette étude a avant tout démontré le lien direct entre manque de sommeil et somnolence au volant. En étudiant de plus près l’hygiène de sommeil des conducteurs somnolents (1 sur 10 tout de même!), les médecins ont constaté que leur temps de sommeil était systématiquement inférieur à celui des conducteurs non-somnolents.

L’évolution des modes de vie a entraîné ces 15 dernières années chez chaque conducteur un déficit de sommeil en moyenne de 20 minutes par nuit. Soit l’équivalent de 15 nuits de 8 heures par an ! En cause : l’allongement des trajets entre le domicile et le lieu de travail, la multiplication des technologies distractives (écrans d’ordinateurs, tablettes, smartphones), etc. Des répercussions qui se font bien entendu aussi sentir sur l’aptitude des Français à conduire.

La période la plus dangereuse reste celle des départs en vacances. 31% des conducteurs accusent en effet un déficit d’au moins une heure de sommeil le jour du départ par rapport à leur temps de sommeil habituel, et parmi eux 59% n’en ont pas conscience.

Les bons réflexes avant de prendre la route :
– faire une nuit complète de sommeil la veille du départ,
– éviter de partir la nuit (entre 22h et 6h),
– effectuer des pauses régulières tout au long du trajet au minimum toutes les deux heures,
– s’arrêter sur une aire dès les premiers signes de fatigue,
– ne pas hésiter à changer régulièrement de conducteur.

Morgane Boileau – Source : Financée par la Fondation VINCI Autoroutes et pilotée par l’équipe du docteur Maria-Antonia Quera-Salva, neurologue et médecin, responsable de l’unité du sommeil de l’Hôpital Raymond-Poincaré de Garches(AP-HP), l’enquête scientifique sur la somnolence au volant s’est intéressée aux habitudes de sommeil et de conduite de 3 500 conducteurs. Réalisée en juillet 2011 sur le réseau VINCI Autoroutes à l’occasion des grands départs en vacances, elle a permis de recueillir de précieuses informations sur l’hygiène de sommeil des Français, quinze ans après l’étude similaire menée en 1996 par l’équipe du professeur Pierre Philip (CHU de Bordeaux).

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 novembre 2012