Dans le cadre du Plan national « Maladies rares » 2010-2014, la Haute Autorité de Santé recommande le dépistage néonatal du déficit en MCAD, une maladie métabolique fréquemment mortelle en l’absence de traitement. Sa prise en charge, très efficace, consiste à observer des règles diététiques simples. Selon la HAS, le dépistage permettrait de de prévenir des décès facilement évitables chez des jeunes enfants.

Le dépistage néonatal vise à détecter dès la naissance certaines maladies graves afin de mettre en œuvre une prise en charge précoce et adaptée afin d’éviter ou de réduire la morbi-mortalité. Réalisé au 4e jour de vie sur une goutte de sang prélevée au talon et conservée sur papier buvard (le carton Guthrie), le dépistage recherche à ce jour cinq maladies : la phénylcétonurie, l’hypothyroïdie congénitale, l’hyperplasie congénitale des surrénales, la drépanocytose et la mucoviscidose.

La Direction générale de la Santé (DGS), l’Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE), la Société française de biologie clinique (SFBC) et la Société française pour l’étude des erreurs innées du métabolisme (SFEIM) ont saisi la HAS afin d’évaluer l’intérêt de l’étendre au déficit en MCAD, maladie caractérisée par une incapacité de l’organisme à utiliser les graisses comme source d’énergie.

Un dépistage efficace pour prévenir les conséquences graves de cette maladie
Les enfants qui présentent un déficit en MCAD n’ont pas de symptômes à la naissance, mais ils peuvent développer une crise métabolique en période de jeûne (lors d’une infection banale par exemple). Cette dernière peut rapidement entraîner un coma ou la mort. La prise en charge à long terme consiste à éviter les périodes de jeûne et à augmenter l’apport en hydrates de carbone quand les besoins énergétiques augmentent. En l’absence de dépistage, la majorité des enfants atteints développent une crise métabolique qui entrainera la mort dans 20% des cas. Le dépistage néonatal systématique permettrait de diminuer la mortalité de 75%.

La HAS recommande ainsi d’élargir le dépistage néonatal au déficit en MCAD.

Le dépistage du déficit en MCAD est réalisé sur le carton Guthrie par la technologie de spectrométrie de masse en tandem (MSMS) qui requiert un investissement matériel important et une expertise de haut niveau. Pour des raisons d’efficacité, de qualité et d’efficience, la HAS recommande :

– la restriction du recours à cette technologie à un nombre limité de laboratoires sur le territoire
– la réalisation conjointe du dépistage de la phénylcétonurie permis par la technique MS/MS.

La mise en œuvre du dépistage du déficit en MCAD nécessite la formation du personnel et le développement d’une information adaptée aux professionnels de santé, aux parents et au grand public. La HAS recommande enfin la mise en place du suivi et de l’évaluation du programme.

Les recommandations publiées ce jour sont issues du premier volet d’une évaluation de l’extension du dépistage néonatal à une ou plusieurs erreurs innées du métabolisme par la technologie de spectrométrie de masse en tandem. Un second volet concernera l’extension du dépistage néonatal à d’autres erreurs innées du métabolisme par la même technologie de spectrométrie de masse en tandem.

LES CHIFFRES

– Entre 1/8 000 et 1/25 000 nouveau-nés sont touchés par un déficit en MCAD en Europe.
– 2/3 à 3/4 des enfants atteints développent une crise métabolique qui mène au décès dans 20% des cas et à des séquelles neurologiques dans 10% des cas.
– La mortalité due à un déficit en MCAD est 4 fois moindre parmi les enfants dépistés.

Source : HAS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Les bébés prématurés peuvent « voir avec leurs mai... Même les bébés prématurés nés environ 2 mois avant le terme sont capables de reconnaître deux objets de formes différentes avec leur main droite ou ga...
Vers un dépistage volontaire et généralisé du VIH ... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 1...
Octobre rose : les CHU se mobilisent pour le dépis... A l'occasion d'octobre rose, mois international de lutte contre le cancer du sein, les CHU relaient les recommandations... Le dépistage organisé du ca...
Cancer colorectal : une campagne pour encourager a... L’Institut national du cancer lance une nouvelle campagne d’information à l’attention du grand public et des professionnels de santé pour encourager a...
VIH / Sida : un « serious game » à destination des... Alors que débute l'édition 2014 du Sidaction, le laboratoire Janssen, en partenariat avec l’association Sida Info Service, vient de mettre en ligne un...
Cancers de la peau: journée nationale de dépistage... Le jeudi 30 mai prochain se déroule la 15e édition de la « Journée Nationale de Prévention et de dépistage des cancers de la peau », organisée par le ...
Grossesse: des femmes plus âgées et souvent en sur... Selon les premiers résultats de l’enquête nationale sur la situation périnatale en France en 2010, la proportion des femmes âgées de 35 ans et plus au...
Le Téléthon va produire des médicaments de thérapi... La Tribune revient ce mercredi sur l'Association française contre les myopathies (AFM) qui a reçu l'autorisation de fabriquer des médicaments pour des...
Surdité : le dépistage chez le nouveau-né La surdité atteint plus d’un nouveau-né sur mille, et a des conséquences sérieuses sur l’acquisition du langage et la scolarité. Or plus la prise en c...
Sida : tripoter l’application « Sexy fingers... L'association de lutte contre le sida AIDES crée le buzz avec sa nouvelle application "Sexy Fingers". La nouvelle pédagogie de Aides pour lutter contr...
Journée mondiale contre l’ostéoporose : mieux conn... La Journée mondiale contre l’Ostéoporose se déroule ce mercredi 20 octobre 2010. Sous l’égide du GRIO (Groupe de Recherche et d’Information sur les Os...
Cancer du col de l’utérus : un troisième programme... Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé la mise en place d’un troisième  programme national de dépistage organisé du cancer...
Cancer du col de l’utérus : 40% des femmes ne réal... A l'occasion de la semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l'utérus du 24 au 30 janvier 2015, l'Institut national du canc...
Dépistage du cancer colorectal : les nouveaux test... Attendus depuis 2008, les nouveaux tests de dépistage du cancer colorectal seront mis à disposition à partir de mars 2015, viennent d'annoncer la Cais...
Côlon Tour 2015 : la Ligue contre le cancer repart... Pour rappeler l'importance du dépistage pour les personnes âgées de 50 à 74 ans et pour présenter le nouveau test de dépistage (prévu en avril 2015), ...
Une semaine de dépistage des troubles de la colonn...  A l’occasion de la journée mondiale de la colonne vertébrale du 16 octobre prochain, l’association française de chiropraxie (AFC), mobilisera la prof...