24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Maladies cardiovasculaires: 3ème édition du Donocoeur pour soutenir la recherche

Du 29 octobre au 6 novembre, cette 3ème édition du Donocoeur se tourne résolument vers le public pour l’inviter à évaluer son profil cardiaque sur www.fedecardio.com via le test « J’aime mon coeur ». Elle vient aussi rappeler les efforts qui restent à engager en matière de recherche, notamment pour que le malade cardiaque bénéficie d’une meilleure qualité de vie.

Les maladies cardiovasculaires  tuent chaque année en France 147 000 personnes soit en moyenne 400 personnes/jour. Les progrès de la recherche ont entrainé une forte diminution de la mortalité : on meurt de moins en moins souvent mais la souffrance physique et psychologique suite à un accident cardiaque reste forte.

« J’aime mon coeur » sur www.fedecardio.com
Les internautes sont invités dès le 20 octobre à tester leurs connaissances et trouver leur profil type en répondant à un questionnaire santé portant sur leurs  habitudes alimentaires, leur activité physique ou encore sur leur consommation de tabac. Des conseils de prévention personnalisés vont leur permettre d’adopter les bonnes pratiques pour leur coeur.

Vivre sa sexualité avec une maladie cardiaque
Une maladie cardiovasculaire est un handicap souvent invisible. Ses conséquences peuvent avoir un lourd impact sur la vie sociale et personnelle du cardiaque et de ses proches. Selon une étude réalisée auprès des patients par l’Alliance du Coeur, la vie sexuelle est le domaine le plus affecté par la maladie (49% des répondants) derrière les capacités physiques. La Fédération Française de Cardiologie veut aborder ce sujet tabou et vaincre les idées reçues en donnant la parole aux médecins comme aux patients.

Le public pourra également soutenir la recherche et apporter son aide aux malades cardiaques en faisant un don à la Fédération Française de Cardiologie via son site internet http://www.fedecardio.com/ ou par téléphone au 01.44.90.83.83.

Source : Fédération Française de Cardiologie

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 octobre 2011