L’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) rapporte les résultats d’une étude publiée dans la revue Annals of Neurology qui montre un lien possible entre l’exposition à certains solvants (trichloréthylène et perchloroéthylène) et la survenue de la maladie de Parkinson. Selon les chercheurs, l’exposition professionnelle augmenterait significativement le risque de développer la maladie.

Les solvants sont utilisés dans de nombreux secteurs industriels. On sait depuis longtemps que ces produits chimiques peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des salariés exposés. Une exposition régulière, même à faible dose, peut entraîner à plus ou moins long terme des atteintes, dont certaines sont irréversibles (cancers, insuffisances rénales ou hépatiques, impact sur la reproduction…).

Les travaux de chercheurs américains publiés dans la revue Annals of Neurology en novembre 2011 montrent que le trichloréthylène et le perchloroéthylène, des solvants d’utilisation courante dans l’industrie, pourraient également augmenter les risques de survenue de la maladie de Parkinson chez les travailleurs exposés. La maladie de Parkinson est une pathologie neurodégénérative grave affectant le système nerveux central. Très invalidante, elle se caractérise notamment par des tremblements, un ralentissement des gestes et parfois des atteintes intellectuelles.

Ces résultats ont été obtenus à partir d’une étude réalisée auprès de 99 paires de jumeaux dont un seul a développé la maladie. Les chercheurs ont retracé leurs parcours professionnels respectifs et évalué leurs expositions à 6 solvants : le toluène, le xylène, le n-hexane, trichloréthylène, le perchloroéthylène et le tétrachlorure de carbone. Ils ont ainsi pu mettre en évidence un lien significatif entre l’exposition au trichloréthylène et le risque de survenue de la maladie de Parkinson. L’étude fait également apparaître une augmentation des risques consécutive à une exposition prolongée au perchloroéthylène et, dans une moindre mesure, au tétrachlorure de carbone. En revanche, aucun lien statistique n’a été trouvé pour les 3 autres solvants évalués (toluène, xylène et n-hexane).

Cet éclairage nouveau vient confirmer la nécessité de prévenir les risques liés à l’utilisation des solvants. La suppression ou la substitution des produits dangereux constitue la méthode de prévention la plus efficace. Si cela s’avère impossible, il est impératif de mettre en place des mesures de prévention collective (captage des polluants à la source, ventilation…). Quand ces mesures sont insuffisantes, les salariés susceptibles d’être exposés doivent être équipés de moyens de protection individuelle : vêtements de protection, gants, masques…

Source : INRS Institut National de Recherche et de Sécurité

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Maladie de Parkinson : un nouveau site pour les pa... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, le laboratoire Novartis lance un nouveau site, www.monparkinson.fr, pour accompagner l...
La Journée mondiale Parkinson se déroule le 11 avr... A l’occasion de la Journée Mondiale Parkinson le 11 avril 2012, l’association France Parkinson fait campagne contre la maladie et se bat contre des id...
Maladie de Parkinson: Nora Berra présente le plan ... Suite au lancement du programme d’actions Parkinson en juillet 2011, à l’initiative du Ministre du Travail de l’Emploi et de la Santé, Xavier BERTRAND...
Maladie de Parkinson: Xavier Bertrand et Nora Berr... Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, et Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, ont la ferme volonté ont insta...
Maladie de Parkinson : quelles pistes d’avenir pou... A l'occasion de la Journée mondiale Parkinson, les Entreprises du Médicament ont fait l'état des lieux sur les pistes de traitements. Aujourd'hui, les...
Femme enceinte : danger, solvants ! Des chercheurs de l’Inserm ont mené une étude sur la nocivité des solvants pour les femmes enceintes et leur enfant à naître. Chez plus de 3000 fem...
La Journée Mondiale Parkinson aura lieu le 11 avri... La Journée Mondiale Parkinson aura lieu le 11 avril prochain. En France, plus d’un cas de Parkinson se déclare toutes les heures, soit environ 14 000 ...
Parkinson : un chercheur Français reçoit le Prix L... Le professeur Alim Louis Benabid a été récompensé par le Prix Lasker 2014 pour ses travaux sur la stimulation cérébrale profonde dans le traitement de...
Maladie de Parkinson : la stimulation cérébrale pr... Nouvelle offre de soins : le CHU d'Amiens va proposer aux patients de Picardie souffrant de la maladie de Parkinson la possibilité de bénéficier de la...
Maladie de Parkinson: diminuer les effets secondai... Des chercheurs de Bordeaux associant l'Inserm et le CNRS viennent de découvrir qu'il est possible de diminuer les effets secondaires liés au traitemen...
La maladie de Parkinson : deuxième maladie neurodé... L’Association France Parkinson va remettre ce lundi 12 avril à Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, un livre blanc, aboutissement de deux année...
Maladie de Parkinson : un traitement expérimental ... Le traitement de la maladie de Parkinson vient de connaître une avancé capitale grâce à une thérapie génique expérimentale menée par une équipe franco...
Journée mondiale Parkinson: 14 000 nouveaux cas pa... Alors que la Journée mondiale Parkinson se déroule le 11 avril 2013, l'association de patients France Parkinson dénonce la lenteur de la mise en place...
Maladie de Parkinson : mieux comprendre les médica... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, l’Afssaps diffuse un document d’information à destination des patients et de leur ento...