Suite au lancement du programme d’actions Parkinson en juillet 2011, à l’initiative du Ministre du Travail de l’Emploi et de la Santé, Xavier BERTRAND et de la Secrétaire d’Etat à la Santé, Nora BERRA, un comité de pilotage a été installé.

Ce comité de pilotage interministériel réunit les représentants du ministère chargé de la Santé, du ministère chargé de la Recherche, du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, de l’AP-HP, de la CNAMTS, de la HAS, de France Parkinson et de la Fédération française des groupements de parkinsoniens. Il permet de mobiliser l’ensemble des acteurs concernés et de préciser les modalités opérationnelles d’atteinte des 20 mesures issues des propositions du Livre blanc élaboré par les associations.

Aussi, pour inscrire cette dynamique dans la durée, Nora BERRA a décidé que ce programme d’actions Parkinson sera dorénavant appelé « Plan national d’actions PARKINSON 2011-2014 ».

A ce titre, et parmi les actions prioritaires pour 2012, Nora BERRA a annoncé une structuration de l’offre hospitalière sur deux niveaux d’intervention :

1- Un niveau interrégional de coordination des acteurs, reposant sur 7 centres interrégionaux de coordination qui bénéficieront d’une enveloppe de crédits de 700 000€, soit 100 000 € par centre.

2- Un niveau régional de mobilisation et de coordination de la filière de soins au plus près des malades pour assurer la continuité des soins entre l’hôpital et le domicile.

Pour ce faire, seront délégués des crédits à hauteur de 2,4 M€ pour la prise en charge du Parkinson dans 24 centres régionaux de référence.

De plus, Nora BERRA souhaite rappeler que si l’offre de soins est une dimension fondamentale, d’autres actions doivent être soutenues dès cette année pour améliorer la visibilité et la prise en charge de la maladie. Il s’agira notamment de mobiliser les ARS et les acteurs du secteur médicosocial, pour compléter le dispositif de prise en charge, ou encore d’élaborer et de diffuser une mallette d’information sur la maladie, financé par le ministère de la santé.

Nora BERRA a salué la qualité et l’implication des différentes parties prenantes en rappelant que malgré l’existence de traitements, la maladie de Parkinson reste la première cause de handicaps moteurs de l’adulte au sein des maladies neurodégénératives et qu’elle concernerait aujourd’hui entre 120 000 et 150 000 personnes.

Source : Ministère de la santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

L’ibuprofène contre la maladie de Parkinson ? Selon une étude de l'Ecole de santé publique de l'Université Harvard, une prise régulière d'ibuprofène, un anti-inflammatoire qu'on retrouve notamment...
Le Neurodon repart en campagne pour la recherche A l'occasion de la semaine du cerveau, le Neurodon, collecte nationale de fonds organisée chaque année par la fédération pour la Recherche sur le cerv...
Maladies neurodégénératives : près d’un Fran... Selon une enquête TNS Sofres (*) menée pour l'Espace éthique, face aux enjeux de leur vie professionnelle et personnelle, la quasi-totalité des França...
Maladie de Parkinson : quelles pistes d’avenir pou... A l'occasion de la Journée mondiale Parkinson, les Entreprises du Médicament ont fait l'état des lieux sur les pistes de traitements. Aujourd'hui, les...
Journée mondiale Parkinson: 14 000 nouveaux cas pa... Alors que la Journée mondiale Parkinson se déroule le 11 avril 2013, l'association de patients France Parkinson dénonce la lenteur de la mise en place...
Maladie de Parkinson: un lien possible avec l&rsqu... L'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) rapporte les résultats d'une étude publiée dans la revue Annals of Neurology qui montre un lien...
Journée mondiale de la maladie de Parkinson A l'occasion de la journée mondiale de la maladie de Parkinson du 11 avril 2016, l’association France Parkinson et ses comités de bénévoles organisent...
Pesticides : quels dangers pour la santé ? L’Inserm a publié une expertise collective sur les effets des pesticides sur la santé, à la demande de la Direction générale de la santé, qui montre n...
Parkinson : soulager les douleurs neuropathiques Une étude conduite chez seize patients indique que la stimulation cérébrale profonde, utilisée pour traiter les symptômes moteurs de la maladie de...
Maladie de Parkinson: diminuer les effets secondai... Des chercheurs de Bordeaux associant l'Inserm et le CNRS viennent de découvrir qu'il est possible de diminuer les effets secondaires liés au traitemen...
Maladie de Parkinson : l’examen du tube digestif p... Des équipes de l’Inserm à Nantes ont réussi à déduire par de simples biopsies du côlon, la présence et l’importance des lésions dans le cerveau de pat...
Traitement de Parkinson et hypersexualité: une con... Le tribunal de Nantes a condamné jeudi le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK), fabricant du Requip®, un médicament contre la maladie de P...
Maladie de Parkinson : mieux comprendre les médica... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, l’Afssaps diffuse un document d’information à destination des patients et de leur ento...
Maladie de Parkinson: Xavier Bertrand et Nora Berr... Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, et Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, ont la ferme volonté ont insta...
La Journée Mondiale Parkinson aura lieu le 11 avri... La Journée Mondiale Parkinson aura lieu le 11 avril prochain. En France, plus d’un cas de Parkinson se déclare toutes les heures, soit environ 14 000 ...
Maladie de Parkinson : un traitement expérimental ... Le traitement de la maladie de Parkinson vient de connaître une avancé capitale grâce à une thérapie génique expérimentale menée par une équipe franco...