Signalement-Tique est une application disponible dès maintenant par téléchargement gratuit pour les smartphones iOS et Android. L’Inra et l’Anses, avec le ministère des Solidarités et de la Santé, font appel aux volontaires qui souhaitent participer aux recherches pour la lutte contre les tiques et les maladies qu’elles transmettent.

Les tiques sont le premier vecteur de maladies animales dans le monde, le deuxième pour les maladies humaines après le moustique. Chez l’homme, elles transmettent notamment les bactéries responsables de la maladie de Lyme, provoquant environ 27 000 nouveaux cas par an en France.

Dans le cadre d’un projet appelé CITIQUE, les chercheurs de l’Anses, l’Inra et l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort ont développé avec les partenaires scientifiques, notamment le centre national d’expertise des vecteurs et le centre national de référence de Borrélia, ainsi que le ministère des Solidarités et de la Santé, un site web et une application smartphone appelés Signalement-Tique.

Maladie de Lyme : une appli smartphone pour lutter contre les tiques
visuel Anses

Grâce à l’appli Signalement-Tique, un outil pratique et interactif, les promeneurs peuvent disposer d’informations sur la prévention ou comment enlever une tique où qu’ils soient. Elle permettra de fournir des cartes de présence de tiques qui serviront aux actions de prévention.

Comment ? En permettant une collecte d’informations sans précédent : déclarer sa piqûre ou celle de son animal domestique, la géolocaliser, transmettre une photo et même envoyer les tiques aux équipes scientifiques… Les citoyens et les chercheurs se mobilisent ensemble pour collecter des données indispensables à l’acquisition des connaissances, pour mieux comprendre et prévenir la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques.

Les citoyens participants au projet joueront un rôle décisif et permettront d’apporter des éléments de réponse à de nombreuses questions: peut-on se faire piquer en hiver et en été alors que les périodes propices sont le printemps et l’automne ? Y a-t-il des heures où les tiques sont plus actives et piquent davantage ? Est-ce qu’on se fait plutôt piquer dans les forêts, dans les parcs urbains ou dans nos jardins ? Quels sont les agents pathogènes les plus présents chez les tiques ? Dans quelles régions ? Les utilisateurs auront ainsi accès à des informations pratiques et à des conseils sur la conduite à tenir lors d’une piqûre de tique.

Télécharger l’application Signalement-Tique :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.inra.VigiTic
https://itunes.apple.com/fr/app/signalement-tique/id1257654095?mt=8

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

« TUP » ou la 1ère application smartphone pour Tro... L’association HF Prévention, en collaboration avec le laboratoire MSD, lance la première application smartphone d’aide à la géolocalisation de préserv...
Virus Zika, maladie de Lyme : les Français craigne... Selon une enquête Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter, ces affections, toutes deux transmises par des insectes (moustiques pour le virus Zika...
Maladie de Lyme : Marisol Touraine lance le Plan n... La ministre des Affaires sociales et de la Santé a lancé jeudi 29 septembre un Plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transm...
Diabète : une appli smartphone pour suivre sa mala... DiabetoPartner est une application smartphone pour les patients diabétiques de type 2 qui permet de suivre sa maladie au quotidien et d'être accompagn...
Puces, tiques et moustiques : une application qui ... Zika, dengue, Chikungunya, maladie de Lyme pour l'Homme, piroplasmose, ehrlichiose, anaplasmoses, dirofilariose, leishmaniose pour nos compagnons... F...
Dépression : l’appli « Happli Day » recompen... L’application Smartphone « Happli Day » a été récompensée par le « trophée de la Santé Mobile 2014 » de la meilleure application à destination des pat...
Maladie de Lyme : un plan d’action national présen... Un plan d’action national contre la maladie de Lyme va être présenté aux associations de lutte contre la maladie de Lyme en septembre 2016 pour renfor...