24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Maladie Alzheimer : veiller sur la santé des proches aussi

Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise un suivi régulier et personnalisé des proches de patients atteints d’Alzheimer  avec notamment une consultation médicale annuelle. Ces derniers peuvent en effet progressivement être amenés à négliger leur propre  santé.

Pour la HAS, les aidants dits naturels ou informels sont les personnes non professionnelles qui viennent en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non, et peut prendre plusieurs formes, notamment le nursing, les soins, l’accompagnement à la vie sociale et au maintien de l’autonomie, les démarches administratives, la coordination, la vigilance permanente, le soutien psychologique, la communication, les activités domestiques, etc.

 

La HAS recommande ainsi de proposer une consultation annuelle à l’aidant naturel d’une personne atteinte de maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Cette consultation est « l’occasion pour le médecin traitant d’être particulièrement attentif à l’état psychique de l’aidant, à son état nutritionnel et à son niveau d’autonomie physique et psychique ». « Une souffrance, des troubles anxieux et/ou dépressifs ou encore des troubles du sommeil » sont à rechercher.

Si nécessaire, le généraliste pourra orienter l’aidant vers d’autres professionnels (assistante sociale, etc.), des structures de proximité (maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer, etc.) ou encore des associations de patients, ajoute l’HAS.

Source : HAS

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 avril 2010