24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Mal de dos : ne tardez pas à consulter !

Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent. « Ne lui tournez pas le dos » est une initiative européenne démarrée en 2014 qui vise à sensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et à optimiser la prise en charge des maladies qui en sont à l’origine.

Malgré cela, on constate encore un retard au diagnostic de plusieurs années si rien n’est fait. Or, même si dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, il peut aussi être d’origine inflammatoire, lié à des maladies comme les spondyloarthrites.

Aujourd’hui, 1 personne sur 5 vit avec un mal de dos depuis au moins 3 mois, ce qui est considéré par les spécialistes comme un mal de dos chronique. Certaines personnes peuvent attendre jusqu’à 10 ans ou plus avant que leur mal de dos inflammatoire ne soit correctement identifié, ce qui entraîne des répercussions physiques, psychologiques et sociales.

Une récente enquête, réalisée par l’Institut de sondage Harris auprès de 4 000 européens souffrant d’un mal de dos chronique, révèle que 41% des personnes interrogées pensent que leur mal de dos disparaîtra sans intervention médicale. Une proportion similaire (44%) pense qu’il est préférable d’en traiter les symptômes plutôt que de consulter un médecin afin d’en déterminer la cause sous-jacente. Et pourtant, 59% de ces personnes déclarent que leur mal de dos chronique les affecte au quotidien et 61% qu’il les fait se sentir plus vieilles qu’elles ne sont réellement.

Une campagne digitale décalée
Depuis le 8 avril, le laboratoire AbbVie a lancé  sur le net la nouvelle édition de la campagne interactive « Ne Lui Tournez Pas Le Dos » réalisée en partenariat avec l’AFLAR (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l’AFS (Association France Spondyloarthrites).

En encourageant les personnes atteintes de mal de dos à consulter leur médecin et à bénéficier d’un traitement adapté, l’objectif de « Ne lui tournez pas le dos » est de réduire l’impact physique et émotionnel et le risque de handicap, tout en améliorant la qualité de vie des personnes concernées.

Une campagne digitale décalée pour sensibiliser les jeunes a ainsi été lancée sur Youtube, Facebook et Twitter pour interpeller et toucher un maximum de jeunes. L’objectif : sensibiliser ceux qui tournent le dos à leur mal de dos, à travers une vidéo décalée pour faire le buzz sur le web.

En parallèle, plus de 1 300 pharmacies se mobilisent pour apporter au grand public conseil et information.Par ailleurs, un questionnaire simple et rapide, élaboré sur la base des recommandations internationales de l’ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) est disponible sur www.neluitournezpasledos.fr et dans les pharmacies participantes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 avril 2015