Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent. « Ne lui tournez pas le dos » est une initiative européenne démarrée en 2014 qui vise à sensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et à optimiser la prise en charge des maladies qui en sont à l’origine.

Malgré cela, on constate encore un retard au diagnostic de plusieurs années si rien n’est fait. Or, même si dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, il peut aussi être d’origine inflammatoire, lié à des maladies comme les spondyloarthrites.

Aujourd’hui, 1 personne sur 5 vit avec un mal de dos depuis au moins 3 mois, ce qui est considéré par les spécialistes comme un mal de dos chronique. Certaines personnes peuvent attendre jusqu’à 10 ans ou plus avant que leur mal de dos inflammatoire ne soit correctement identifié, ce qui entraîne des répercussions physiques, psychologiques et sociales.

Une récente enquête, réalisée par l’Institut de sondage Harris auprès de 4 000 européens souffrant d’un mal de dos chronique, révèle que 41% des personnes interrogées pensent que leur mal de dos disparaîtra sans intervention médicale. Une proportion similaire (44%) pense qu’il est préférable d’en traiter les symptômes plutôt que de consulter un médecin afin d’en déterminer la cause sous-jacente. Et pourtant, 59% de ces personnes déclarent que leur mal de dos chronique les affecte au quotidien et 61% qu’il les fait se sentir plus vieilles qu’elles ne sont réellement.

Une campagne digitale décalée
Depuis le 8 avril, le laboratoire AbbVie a lancé  sur le net la nouvelle édition de la campagne interactive « Ne Lui Tournez Pas Le Dos » réalisée en partenariat avec l’AFLAR (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l’AFS (Association France Spondyloarthrites).

En encourageant les personnes atteintes de mal de dos à consulter leur médecin et à bénéficier d’un traitement adapté, l’objectif de « Ne lui tournez pas le dos » est de réduire l’impact physique et émotionnel et le risque de handicap, tout en améliorant la qualité de vie des personnes concernées.

Une campagne digitale décalée pour sensibiliser les jeunes a ainsi été lancée sur Youtube, Facebook et Twitter pour interpeller et toucher un maximum de jeunes. L’objectif : sensibiliser ceux qui tournent le dos à leur mal de dos, à travers une vidéo décalée pour faire le buzz sur le web.

En parallèle, plus de 1 300 pharmacies se mobilisent pour apporter au grand public conseil et information.Par ailleurs, un questionnaire simple et rapide, élaboré sur la base des recommandations internationales de l’ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) est disponible sur www.neluitournezpasledos.fr et dans les pharmacies participantes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

La thermothérapie contre les douleurs musculaires ... La thermothérapie consiste à traiter la douleur rapidement par le chaud, donc naturellement sans médicament. Idéale pour le mal de dos, les douleurs m...
Les étudiants renoncent trop souvent à se soigner... Une enquête CSA pour EmeVia* montre une augmentation du renoncement aux soins des étudiants, et plus particulièrement une baisse du recours au médecin...
VIH : 20 stars américaines dans une même pub ; c’e... Plus de 20 stars américaines se sont réunies dans une publicité et dévoilent ce qu’elles achètent avec 40 cents: un œuf, un timbre, un chewing-gum…. M...
Personnes âgées à domicile : les 4 points essenti... Les personnes âgées vivent majoritairement à leur domicile et environ un tiers des personnes de plus de 60 ans (plus de 3 millions de personnes) bénéf...
96 % des 15-30 ans se déclarent en bonne santé L’Inpes publie le nouveau Baromètre santé jeunes Inpes (*) qui dresse un portrait de la jeunesse et de sa santé. Globalement chez les jeunes de 15 à 3...
VIH/Sida: 14 patients contrôlent leur infection pl... Une nouvelle publication scientifique rapporte les cas de 14 patients adultes contrôlant leur infection VIH plus de sept ans après l’arrêt de leur tra...
Homéopathie: une application i-phone pour bien sui... Le laboratoire Boiron lance la première application i-phone gratuite qui permet de suivre, jour après jour, son traitement homéopathique. Oméomémo ...
Brûlures : 9000 personnes hospitalisées chaque ann... Environ 9000 personnes sont hospitalisées pour brûlures chaque année selon une étude (1) publiée mercredi par l’Institut de veille sanitaire (InVS). D...
Soulager le mal de dos en 4 recettes naturelles Le mal de dos a souvent été décrit comme le mal du siècle. Touchant près de 80% de la population, les douleurs au dos sont souvent lancinantes, fatiga...
Santé : 60 % des Français estiment le parcours de ... Un sondage réalisé par Viavoice pour Harmonie Mutuelle montre que les Français aspirent à être de plus en plus accompagnés dans leur parcours de santé...
Création d’un tiers-payant chez le médecin pour le... Roselyne Bachelot, la ministre de la santé, a annoncé le 4 mai dernier, la création d'un "tiers-payant social pour les familles modestes" qui leur per...
Grippe : plus de 2 millions de personnes auraient ... L’épidémie de grippe approche de son pic. La semaine dernière, le nombre des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été ...
Autisme : un traitement diurétique montre son effi... Des chercheurs français viennent de valider le succès d'un traitement diurétique testé chez des enfants autistes en 2012. La communauté scientifiqu...
Dépassements d’honoraires: certains médecins... Une enquête du Monde publiée mardi et menée à partir des données du site Ameli.fr de l'Assurance maladie révèle que soixante-six médecins installés da...
Mal de dos chronique ? Ne tournez pas le dos à l’a... Depuis quatre ans déjà, la campagne de sensibilisation « Ne Lui Tournez Pas Le Dos », une initiative mondiale d’AbbVie en partenariat avec l’AFLAR* et...
Télémédecine : une campagne vidéo pour mieux compr... La télémédecine est au cœur d'une campagne vidéo réalisée par le ministère de la santé en lien avec le Collectif interassociatif sur la santé (CISS). ...