24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Lycéen, étudiant ou encore apprenti… Un jeune sur deux serait en détresse psychologique

Une enquête Opinionway, réalisée pour la Fondation Pierre Deniker, montre qu’un jeune sur deux en formation déclare des difficultés d’ordre psychologique sans pour autant avoir nécessairement recours à un professionnel de santé.

Ainsi  pour 9% des jeunes interrogés, les difficultés exprimées peuvent évoquer un diagnostic psychopathologique et en particulier, pour 7% d’entre eux, des signes d’allure dépressive. Or parmi ces 9%, 60% n’ont eu recours à aucun professionnel de santé. Seulement 11% ont consulté un psychiatre ou un psychologue.

Le Professeur Jean-Pierre Olié (hôpital Sainte Anne), président de la Fondation Pierre Deniker lance aujourd’hui l’opération « Bien dans ses études, bien dans sa vie », dont l’objectif est d’améliorer la prise en charge de la souffrance psychologique des jeunes.

L’enquête a été réalisée en juin sur un échantillon représentatif de 1.217 jeunes âgés de 18 à 25 ans (585 lycéens et étudiants, 551 jeunes en apprentissage ou ayant un travail, 81 en recherche d’emploi).

Source : Le Figaro

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 octobre 2010