Eva Green, Diane Kruger, Isabelle Adjani et Laetitia Casta ont un secret en commun avec Karl Lagerfeld et les grands noms de la mode française tels que L’Oréal, Yves Saint Laurent, Dior et Lancel. Ce secret, c’est David Mallet, coiffeur australien installé au coeur de Paris qui fait profiter son salon du 2° arrondissement des compétences qu’il a acquises depuis plus de 15 ans sur les défilés et les shootings photo.

Entre jet-set, festivals de cinéma, et soin des cheveux de Demi Moore, Sharon Stone et Julianne Moore, David Mallett a trouvé le temps de superviser l’extension de son salon au centre de Paris, où officient aujourd’hui trois des stylistes les plus recherchés de la capitale française et deux de ses coloristes les plus demandés.

Et la création d’un « cinq étoiles du cheveu » fait partie intégrante de la stratégie de David Mallett, dans une ville de plus en plus dominée par les chaînes de salon. « On trouve toutes sortes de chaînes de salons aujourd’hui à Paris, mais très peu d’établissements où le service personnel est associé à une réelle expérience du luxe, où l’on cède à tous vos désirs » dit David. « Il y a déjà eu à Paris des salons semblables à des hôtels cinq étoiles et mon objectif est de recréer l’un de ces salons. Notre salon effectue un retour délibéré dans une époque plus raffinée, où les femmes prenaient vraiment le temps de soigner leur apparence. Notre philosophie est de tout mettre en oeuvre pour que chacune de nos clientes se sente privilégiée. »

L’alliance réussie de la discrétion la plus absolue pour sa clientèle, l’excellence dans la coiffure et du cadre le plus élégant de tous les salons parisiens valent à Mallet une clientèle loyale et de plus en plus nombreuse. Un rendez-vous chez lui se mérite et ses clientes doivent réserver quatre mois à l’avance. Et si ses collègues Alain Haberlay et Barbara continuent d’asseoir une réputation enviable, les services de Giorgio Carpenter, Rémy Faure (maîtres coloristes) et Laurence Pignata (manucuriste de luxe) font d’une matinée ou d’un après-midi chez David Mallett un réel moment d’exception.

Avec un regard sur le design aussi affûté que celui qu’il porte sur la coiffure, David Mallett a décoré son salon – situé dans un hôtel particulier de style classique – avec tout le raffinement dont il sait faire preuve. Au-delà de l’autruche empaillé grandeur nature, d’un mélange homogène de murs couleur taupe, de spots de coiffure sur-mesure en métal brossé, on y trouve une collection éclectique de meubles de designers parmi lesquels des chaises Eero Saarinen and Eames, des fauteuils Florence Knoll, des tables Platner, un buffet Paul Evans et un chandelier artichaut Poul Henningsen. « C’est une accumulation des 20 dernières années de ma vie, de mes voyages autour du monde, de ma perméabilité à d’autres idées et expériences et cela reflète parfaitement le style de mes coiffures », explique David.

Et quand cet Australien aussi créatif qu’hyperactif ne ramène pas d’une main l’élégance sur la scène de la coiffure parisienne, il prête ses talents à l’une des plus grandes maisons françaises de la mode pour des campagnes de publicité internationales incontournables. Rien que cette année, il a coiffé Christy Turlington pour Chanel (sur invitation de Karl Lagerfeld), Julianne Moore pour Yves Saint Laurent, Isabelle Adjani pour Lancel et Eva Green pour Dior. « Tant que ce métier me plaira, et tant que j’aimerai ramener les compétences que j’ai acquises dans mon salon, je continuerai de créer ces instants flottants de beauté qui durent le temps d’un flash. », dit David. « Le vrai défi, pour moi, c’est de faire en sorte que la beauté dure – de faire une coupe qui dure, une couleur qui se porte bien, un style qui fait que mes clients se sentent fabuleux bien après qu’ils aient quitté mon salon. »

> A découvrir :
Site Internet : www.david-mallett.com
Salon David Mallett- 14, rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !