24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Lunettes, prothèses dentaires et auditives : vers un «panier de soins» de base

A l’occasion d’une rencontre avec l’association des journalistes de l’information sociale (Ajis) le 21 novembre dernier, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé,  a donné quelques indications sur la promesse du candidat Macron d’un reste à charge zéro en ce qui concerne l’optique, le dentaire et les prothèses auditives.

La ministre a ainsi indiqué que «s’agissant des lunettes, des prothèses dentaires et de l’audition », elle « fixe l’objectif de 100 % de prise en charge d’ici à 2022», rapporte le Figaro. Une mesure, qui selon les experts, pourrait coûter environ de 4,4 milliards d’euros par an.

«Le but est de se mettre d’accord sur un panier de soins nécessaires, et que tout le monde puisse y avoir accès», a déclaré Agnès Buzyn précisant : «On n’est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue».

En ce qui concerne les soins dentaires, les négociations sur la mesure sont déjà engagées entre les dentistes et l’assurance maladie, a déclaré  la ministre. « Les négociations devraient aboutir courant 2018»,  a-t-elle précisé. Enfin, en ce qui concerne le remboursement des lunettes et celui des  audioprothèses, les négociations viennent juste de débuter. « L’objectif est d’avoir un bon cadrage en 2018, mais il n’est pas sûr que l’on soit prêt pour le projet de budget de la Sécu 2019. On y travaille ardemment mais les filières sont complexes», a précisé Agnès Buzyn.

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 novembre 2017