24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’obésité stagne mais reste importante en France

Selon une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut national de veille sanitaire, les chiffres de l’obésité et du surpoids se stabilisent en France.

L’article montre l’évolution de la corpulence des enfants et adultes (6-74 ans) en France entre 2006 et 2015 à partir de deux études nationales ENNS-2006 et Esteban-2015. Résultats :  la comparaison 2006-2015 révèle que le surpoids et l’obésité se stabilise en France chez les adultes et les enfants.

En 2015, chez les adultes, la prévalence du surpoids (obésité incluse) était de 54% chez les hommes et 44% chez les femmes, et l’obésité atteignait 17%, sans évolution depuis 10 ans (prévalence du surpoids=49% dans les deux études).

En 2015, chez les enfants, cette prévalence était de 16% chez les garçons et 18% chez les filles, sans évolution significative depuis 2006. La prévalence de la maigreur a, quant à elle, augmenté de manière significative chez les filles, passant de 8,0% en 2006 à 14,0% en 2015.

« Malgré sa stabilisation sur 10 ans, la prévalence du surpoids et de l’obésité reste importante, ce qui requiert des politiques publiques ambitieuses pour en inverser la tendance et réduire ses effets sur la santé », indique les auteurs de l’article.

En 2014, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 1,9 milliard d’adultes étaient en surpoids dans le monde, parmi lesquels plus de 600 millions étaient obèses. La prévalence de l’obésité a doublé depuis 1980 et actuellement, 2,8 millions de personnes au moins décèdent chaque année du fait de leur surpoids ou de leur obésité.

Source : Verdot C, Torres M, Salanave B, Deschamps V. Corpulence des enfants et des adultes en France métropolitaine en 2015. Résultats de l’étude Esteban et évolution depuis 2006. Bull Epidémiol Hebd. 2017;(13):234-41. http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2017/13/2017_13_1.html

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 juin 2017