Depuis le 1er avril, la première étude française consacrée au devenir de 20 000 enfants sur 20 ans a débuté sa  première phase afin de lui permettre d’inclure 4 000 nouveau-nés. 344 maternités ont été tirées au sort sur le territoire métropolitain pour participer à l’étude. Elfe a pour objectif de mieux comprendre comment l’environnement affecte, de la période intra-utérine à l’adolescence, le développement, la santé, la socialisation et le parcours scolaire des enfants.

Grâce au suivi des enfants sur une longue période, Elfe apportera des réponses à un très grand nombre de questions sur la santé, le développement, l’éducation et la socialisation des enfants de tous milieux sociaux. Il s’agira par exemple de connaître les comportements alimentaires, les inégalités sociales de santé, l’exposition à divers polluants de l’environnement ou encore de l’exposition aux médias et aux nouvelles technologies.

• A quel âge faut-il diversifier l’alimentation ? Quelle influence cela a-t-il sur les préférences alimentaires et la santé ultérieure de l’enfant ?
• Quels sont les effets du mode d’accueil du jeune enfant sur ses relations avec les autres enfants, son intégration à la maternelle et son acquisition du langage ?
• Quel est l’impact des polluants présents dans notre environnement sur la santé et le développement des enfants ?
• Quels sont les facteurs familiaux, économiques et socioculturels qui conditionnent la réussite tout au long de la scolarité ?
• Quelle est l’influence de l’usage de l’informatique, du sport ou des activités culturelles sur le développement physique et intellectuel de l’enfant ?

Cette recherche d’envergure nationale mobilise un grand nombre de chercheurs français appartenant à de nombreuses disciplines scientifiques. Elle est pilotée par l’Institut national d’études démographiques (Ined), l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), en partenariat avec l’Etablissement français du sang (EFS).

L’étude Elfe est soutenue par des institutions publiques et par les ministères en charge de la Recherche, de la Santé, du Développement durable et du Travail.

Elfe, en pratique
Quatre périodes de l’année 2011 ont été sélectionnées pour représenter chaque saison : début avril, fin juin/début juillet, fin septembre/début octobre et mi-décembre. Tous les enfants à naître pendant ces périodes dans les maternités métropolitaines associées à Elfe pourront participer à l’étude. C’est la date de naissance de l’enfant qui déterminera sa participation à l’étude Elfe.

• L’étude débutera à la maternité, dans les jours suivant l’accouchement, par un court entretien avec la maman, le recueil de données médicales sur le déroulement de la grossesse et l’examen du nouveau-né. Un questionnaire concernant les habitudes alimentaires, domestiques et de loisirs pendant la grossesse sera remis à la maman. Certaines familles se verront proposer un matériel de recueil de poussière afin de mesurer la présence de micro-organismes (acariens, bactéries, moisissures, etc.) dans le logement et d’évaluer leurs effets potentiels sur la santé.

• 6 à 8 semaines après l’accouchement : un entretien téléphonique sera organisé avec la mère et avec le père de l’enfant. Les sujets abordés porteront sur la santé des parents et de l’enfant, sa croissance depuis sa naissance et son environnement familial. Un questionnaire concernant la diversification alimentaire de l’enfant de 3 à 10 mois sera alors envoyé aux familles.

• Jusqu’aux 4 ans de l’enfant, les contacts auront lieu une fois par an, le plus souvent par téléphone.

• Par la suite, la fréquence des entretiens sera plus espacée jusqu’à l’âge adulte. Il s’agira de savoir comment l’enfant se développe et de documenter les changements intervenus dans son environnement (vie familiale, logement, mode de garde, scolarisation, etc.). Un des éléments originaux de l’étude Elfe est de faire participer les pères, leur rôle et leur implication dans la sphère familiale ayant forte¬ment évolué ces dernières décennies.

Informations sur :
www.elfe-france.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Hôpital des nounours : quand les enfants dédramati... Objectif de l’Hôpital des nounours : dédramatiser le monde de la santé auprès des jeunes enfants. Les enfants de grande section de maternelle et de CP...
Smartphones, tablettes : attention au sommeil des ... Une étude américaine pointe du doigt l'impact des tablettes et autres smartphones sur la qualité du sommeil des enfants. En effet, cette étude publ...
Pollution : 1,7 million de décès d’enfants par an ... Selon 2 nouveaux rapports de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), chaque année, les risques environnementaux – pollution de l’air intérieur et e...
Les recommandations de l’OMS sur la publicité des ... Selon l’OMS, près de 43 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids ou sont obèses. Tous sont exposés à un marketing intensif de produits...
Le coaching scolaire ou comment accompagner ses en... Ce guide s’adresse en particulier aux parents désireux d’accompagner efficacement la scolarité de leur enfant et de le voir réaliser son potentiel. ...
Examen radiologique : une appli ludique pour rassu... Cette nouvelle application gratuite, qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’à leurs parents, aborde de façon ludique l’examen radiologique pour le dé...
Le Bisphénol A est-il mauvais pour les dents des e... Après avoir été accusé d'avoir des effets négatifs sur la fertilité et le développement, le Bisphénol A, composé chimique utilisé dans la fabrication ...
L’asthme fait aussi sa rentrée Selon l’Institut de veille sanitaire, au cours de la semaine du 7 au 13 septembre 2015, le nombre de visites à SOS Médecins pour asthme chez les enfan...
Enfants hospitalisés : un concours pour favoriser ... Rester en lien avec sa famille et ses proches est essentiel pour mieux vivre une hospitalisation. C'est pourquoi l'association SPARADRAP a décidé de l...
Des tablettes numériques pour réduire l’anxi... L’équipe d’anesthésie réanimation de l’hôpital Femme Mère Enfant de Lyon revient du congrès de Hong Kong où elle a présenté les résultats d’une étude ...
Bronchiolite : hausse des hospitalisations d&rsquo... Selon un point au 3 novembre 2010 de l’Institut de veille sanitaire, le nombre de recours aux services hospitaliers d’urgence des enfants de moins de ...
Troubles du comportement chez les enfants: la préc... Selon une étude menée par des chercheurs de l’Inserm, les enfants issus de familles, qui ont un accès limité et irrégulier à une nourriture saine et é...
« GlucoZor » : une application pour apprendre aux ... « GlucoZor » est une application mobile ludique qui apprend aux enfants diabétiques de 8 à 12 ans à gérer leur maladie au quotidien. Gratuite, elle es...
Votre enfant vous pousse à bout ? Un livre pour dé... Il fait une crise au supermarché, pique des colères pour des broutilles, refuse catégoriquement de s’habiller le matin, ou se dispute sans cesse avec ...
Eclipse solaire du 20 mars 2015 : le ministère rec... "Vendredi 20 mars matin, l'observation de l'éclipse partielle de soleil nécessitera de prendre des précautions, le soleil ne devant jamais être regard...
Dyslexie : France Mutuelle partenaire de PRODYS, 1... France Mutuelle met en place un partenariat avec PRODYS, 1er centre médical pluridisciplinaire spécialisé dans le traitement de la dyslexie. France Mu...