24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les produits sans gluten ne seraient pas plus sains que les autres

Dans son numéro de février 2016, la revue 60 millions de consommateurs a comparé les compositions d’aliments courants en version classique d’un côté, sans gluten de l’autre. Ces derniers sont-ils plus sains ? Non, estime le magazine.

La revue rappelle que cinq millions de Français se seraient désormais convertis au régime « sans gluten » alors que la réelle intolérance au gluten ne concerne environ que 1 % des consommateurs. Le principe pour ses adeptes : bannir de son alimentation cette protéine présente dans le blé, le seigle, l’orge et l’avoine. On retrouve du gluten dans de multiples aliments allant des pâtes brisées, aux spaghettis, en passant par les pizzas, les pains de mie, ou encore les gâteaux aux pépites de chocolat.

Le magazine a ainsi comparé les étiquettes des listes d’ingrédients avec et sans gluten pour des produits de consommation courante. Résultat : ils ne seraient pas plus sains. A titre d’exemple, le  CC0 Public Domain / Pixabaymagazine a constaté que « la pâte à tarte brisée Croustipate sans gluten contient pas moins de quinze ingrédients, dont un tiers d’additifs comme le E464 et le E330. Rien à voir avec la pâte classique de marque Marie qui se contente de six ingrédients sans aucun additif ».  Effet, en lieu et place du gluten, les industriels incorporent des additifs de type épaississants et émulsifiants afin de donner de l’élasticité à la pâte et de la texture au produit fini

Meilleurs pour la santé ?
Les aliments sans gluten sont-ils meilleurs pour la santé ? Non, tranche 60 millions de consommateurs. La revue les estime ainsi « moins riches ». « Les tables nutritionnelles des biscuits aux pépites de chocolat, des pizzas et plus encore des pains de mie indiquent une teneur systématiquement plus basse en protéines pour les produits sans gluten », explique-t-il. « Ainsi, 100 g de pain de mie Marque Repère E. Leclerc sans gluten contiennent 2,6 g de protéines, contre 8,3 g pour le Marque Repère E. Leclerc Épi d’or », indique la revue à titre d’exemple.

Le revue qui estime que la bonne image des « sans gluten » ne résiste pas à « sa simple lecture d’étiquette », rappelle qu’ils sont « systématiquement deux à quatre fois plus chers que les produits classiques ».

Source : 60 millions de consommateurs, février 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 janvier 2016