Obésité et maigreur : Les premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé affichent une prévalence du surpoids de 32 % chez les femmes et de 46 % chez les hommes, dont 11 % d’obésité pour les deux sexes.

Une première : NutriNet-Santé renseigne aussi sur la maigreur qui concerne 5 % des femmes (6 % chez les femmes ayant un niveau de diplôme supérieur) et 2 % des hommes.

Lancée en mai 2009, l’étude « NutriNet-Santé », coordonnée par l’Unité de recherche en Epidémiologie Nutritionnelle dirigée par le Pr Serge Hercberg, s’est fixée comme objectif de recruter, sur 5 ans, 500.000 internautes de plus de 18 ans, acceptant de répondre, sur le net, à des questionnaires sur leur alimentation, leur activité physique, leurs poids et taille, leur état nutritionnel et sur d’autres déterminants des comportements alimentaires. Fin novembre 2009, plus de 100.000 nutrinautes étaient déjà inscrits.

Les femmes connaissent mieux les repères de consommation que les hommes.

Si 85 % des femmes et des hommes connaissent parfaitement les repères de consommation pour les fruits et légumes (« au moins 5 par jour ») et pour le poisson (« au moins 2 fois par semaine »). Le repère des viandes-poissons-oeufs (« 1 à 2 par jour ») est connu par 75% des sujets et celui des produits laitiers (« 3 par jour ») par 39%. Le repère des féculents (« à chaque repas, soit 3 fois par jour ») est le repère le moins bien connu (22% de la population).

Une information nouvelle, sur l’image « de soi »


L’image du corps représente toujours « une pression forte » pour les femmes : 1 femme sur 3 de poids normal se trouve trop grosse et 2 sur 3 voudraient encore maigrir ! Et les hommes ? 42 % se trouvent trop gros, mais ils sont moins nombreux que les femmes : 49 % d’entre elles se trouvent en effet trop grosses. Les sujets obèses se connaissent, 99 % des femmes et 98 % des hommes reconnaissent leur état. Pour les sujets en surpoids, un peu moins, soit 92 % des femmes et 69 % des hommes.

La majorité des nutrinautes souhaiteraient « maigrir », c’est le cas de 55 % des hommes et de 70 % des femmes. Si 63 % des femmes de poids normal souhaitent maigrir contre 30 % des hommes de poids normal, 9% des femmes maigres voudraient également peser encore moins …

Ces premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé mettent en évidence la persistance de l’image idéale de minceur, véhiculée par les médias et le monde de la mode qui pousse un  nombre important de femmes, même de corpulence normale à vouloir maigrir.

Pour rejoindre NutriNet-Santé et participer à l’étude, faire progresser la recherche publique sur la nutrition et la santé, rendez-vous sur www.etude-nutrinet-sante.fr

Top 10 des communes de plus de 100 000 habitants ayant répondu à l’enquête

4- Lyon (69)
5- Nantes (44)
6- Dijon (21)
7- Grenoble (38)
8- Montpellier (34)
9- Paris (75)
10- Villeurbanne (69)

Rendez-vous sur Hellocoton !