24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les Françaises accouchent de plus en plus tard

Selon une étude de l’Institut national des études démographiques (Ined), les femmes qui ont accouché en France en 2009 avaient 30 ans en moyenne, contre moins de 27 ans il y a trente ans.

Si malgré la crise économique, la fécondité est restée élevée en France en 2009 : 1,98 enfant en moyenne par femme contre 1,99 en 2008, le retard des maternités se poursuit : les femmes ayant accouché en 2009 avaient 30,0 ans en moyenne, contre 29,9 ans en 2008.

 Ce recul de l’âge à la maternité est général dans les pays développés. En Europe, c’est aux Pays-Bas, en Irlande et en Italie que les femmes ont leurs enfants le plus tard.

Un recul de l’âge qui pourrait s’expliquer notamment par  l’allongement de la durée des études » mais aussi « à la progression de l’emploi féminin et au souhait croissant des femmes de ne mettre des enfants au monde qu’une fois installées dans la vie, avec des diplômes, un emploi stable, un logement et une vie de couple », explique Gilles Pison, démographe et auteur de l’étude. Autre facteur, la diffusion de la contraception moderne qui a contribué à réduire la fréquence des grossesses non désirées, notamment aux âges jeunes.

Gilles Pison estime que « l’âge moyen à la maternité pourrait continuer à augmenter en France dans les prochaines années », soulignant  qu’il « n’est pas exclu qu’il atteigne 31 ans, voire plus, comme c’est le cas aux Pays-Bas ».

« Mais il est peu probable qu’il augmente jusqu’à 35 ou 40 ans » car si l’aide médicale à la procréation « s’est beaucoup développée récemment », la « médecine reste souvent impuissante après 40 ans », ajoute le démographe.

Consulter L’étude de l’Ined

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 mars 2010