Selon les résultats de l’étude publiée par l’Interprofession des Oléagineux (ONIDOL) en mars 2015, les Français ne consomment pas assez d’oméga 3 et trop d’acides gras saturés. Or les oméga 3 sont un facteur clé du maintien d’un taux normal de cholestérol dans le sang, favorable à la bonne santé du cœur, tandis qu’une surconsommation d’acides gras saturés augmente le risque cardiovasculaire.

Pas assez d’oméga 3…

Même si les apports moyens quotidiens en matières grasses des Français sont conformes aux recommandations (38% contre 35-40% recommandés), les résultats de l’étude précisent que la quasi totalité des Français ont un apport en oméga 3 inférieur aux apports nutritionnels conseillés (0,4 % vs 1 %). C’est notamment le cas de l’acide α-linolénique, le chef de file des oméga 3 : 98,8% des Français en ont un apport insuffisant alors que notre corps est incapable de produire cet acide gras essentiel pour la santé. D’autre part, cet apport moyen est deux fois moins important que les recommandations. Contribuant à maintenir un taux normal de cholestérol sanguin, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, il doit donc être apporté par l’alimentation en quantité suffisante (environ 2g/jour).

… et trop d’acides gras saturés

A l’inverse, cette analyse établit que les Français consomment des acides gras saturés en trop grande quantité : 20% de plus que les apports recommandés. Il s’agit notamment d’acides gras saturés spécifiques qui en cas d’apport excessif favorisent le dépôt de plaques riches en cholestérol sur la paroi des artères et l’apparition de maladies cardiovasculaires. Les résultats de l’étude ONIDOL montrent que l’on consomme en moyenne près de 10 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3, alors que le rapport idéal devrait être inférieur ou égal à 5. Ce déséquilibre induit un état physiologique propice à l’état inflammatoire et aux pathologies associées, comme les maladies cardiovasculaires. Pour rééquilibrer ce rapport, il est conseillé d’augmenter sa consommation en oméga 3.

Comment intégrer plus d’oméga 3 dans l’alimentation des Français ?

Les aliments riches en oméga 3 de type acide α-linolénique proviennent de différentes sources végétales. En privilégiant la consommation de certaines huiles (colza, lin, etc.) ou des produits qui en contiennent, comme certaines margarines (telles que St Hubert Oméga 3), il est possible d’augmenter facilement ses apports en oméga 3.

On trouve également ces oméga 3 dans certains légumes verts (épinards, choux, mâche, etc.) ou dans les fruits à coque (noix). A noter qu’il existe également d’autres types d’oméga 3 dans les poissons gras (maquereau, thon, sardines, etc.), des aliments accessibles et qui s’intègrent facilement à l’alimentation quotidienne.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Nutrition et santé: 3 nouvelles marques de Nestlé ... Davigel, Maggi et Herta… Trois marques phares de l’industrie agro-alimentaire du groupe Nestlé ont signé le 11 janvier avec le ministère de la santé u...
Compléments alimentaires : 15 jours d’Oméga 3 offe... Est-il vraiment nécessaire de prendre des compléments alimentaires en Oméga 3 ? L'AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments) et l’OMS...
Alzheimer : appel aux volontaires pour participer ... 1.200 personnes de plus de 70 ans : c’est la population d’une étude nationale sur la prévention de la maladie d'Alzheimer lancée dans plusieurs villes...
Faites le plein d’oméga 3 pour vos compétiti... Astuce pour les sportifs - Faire le plein d'oméga 3 au moment des compétitions sportives et championnats peut optimiser vos compétences, et donc améli...
Poissons: pas plus de deux fois par semaine, recom... L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) recommande de consommer 2 portions de poissons par semaine, dont un poisson gras (à...
Une carence en oméga 3 pourrait expliquer certains...  Des chercheurs de l’Inserm et de l’INRA associés à des chercheurs espagnols ont fait suivre à des souris un régime pauvre en acides gras Oméga 3. Ils...
Obésité : l’abus d’oméga 6 et le défic... Selon les résultats d'une étude menée par des chercheurs du CNRS, de l'INRA et de l'Université de Nice-Sophia Antipolis, l'association entre une conso...
Les omégas 3, anti-inflammatoires ? L’avis de Char... Acides gras essentiels nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme, les omégas 3 sont souvent utilisés pour chasser la déprime. Moins connu, ...
Le rôle des Oméga 3 sur la gestion du stress Des chercheurs de l’Inra et de l’Inserm viennent de préciser la relation entre la consommation d’Oméga 3 et l’adaptation au stress ou à l’anxiété. Ces...
Manger du poisson est bénéfique pour le cœur des f... Une étude danoise publiée lundi dans  la revue de l’American Heart Association montre que les risques de développer des problèmes cardiaques sont plus...
Poisson : ne pas en manger plus de deux fois par s... Le poisson est excellent pour la santé à condition de suivre les recommandations. Source de minéraux comme le phosphore et d'oligo-éléments, comme l'i...
Manger du poisson fait vivre plus longtemps Selon une étude publiée dans la revue Annals of Internal Medicine et relayée hier par le Huffington Post, les oméga-3 contenus notamment dans le poiss...