24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les enfants d’ouvriers ont plus de caries que ceux des cadres

Selon une récente étude la DREES*, 90% des enfants de cadres entre 6 et 10 ans n’ont jamais eu de carie alors qu’ils ne sont plus que 70% chez les enfants d’ouvriers. Pire : en maternelle, 4% des enfants de cadre ont une carie non-soignée, contre 23% des enfants d’ouvriers.

Alors que la DREES révèle la gravité des inégalités sociales en santé bucco-dentaire parmi les enfants, l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD ) entamera sa campagne annuelle dans les établissement scolaires de France pour la prévention bucco-dentaire et l’éducation à la santé des enfants dès le 30 septembre. En 2012/2013, ce furent près de 500 000 enfants qui ont ainsi été sensibilisés par des chirurgiens-dentistes volontaires.

L’étude dévoile notamment les inégalités entre enfants de cadres et enfants d’ouvriers quant à leur nombre de caries. Si la part d’enfants indemnes de caries a progressé, de 12% en 1987 à 56% en 2006, ce chiffre cache des disparités : ce pourcentage est de 67% chez les enfants de cadres, et tombe à 50% chez les enfants d’ouvriers. Ces inégalités se reflètent également dans la fréquentation du chirurgien-dentiste. Si 70% des 5-15 ans ont consulté un chirurgien-dentiste dans l’année, ce chiffre tombe à 60% pour les enfants d’ouvriers (80% pour les enfants de cadres). Durant leur visite chez le chirurgien-dentiste, les enfants de cadres font l’objet la plupart du temps d’un simple contrôle, tandis que les enfants d’ouvriers subissent des soins.

Le programme M’T Dents né en 2007 propose, depuis six années, aux enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans un examen bucco-­dentaire intégralement pris en charge par l’Assurance maladie. Si l’assiduité des enfants de 6 à 12 ans à cette consultation est satisfaisante, en grande partie grâce à l’intervention des chirurgiens-­dentistes directement dans les écoles sur mandat de la CNAM , la prévention auprès des adolescents est encore perfectible, tandis que la prévention pour la petite enfance est insuffisante.

Morgane Boileau – *étude de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) de juillet 2013 « Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge »

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 septembre 2013