Selon une étude, qui vient d’être présentée lors du congrès de l’American Heart Association à Dallas, les enfants nés au XXIe siècle seraient en moins bonne forme cardiovasculaire que leurs parents au même âge. Résultat : ils seraient moins endurants et courraient également moins vite.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs de la faculté de santé publique de l’Université d’Australie du Sud ont revu 50 études menées entre 1964 et 2010, évaluant sur les performances de course de près de 25 millions d’enfants âgés entre 9 et 17 ans et  issus de 28 pays dans le monde.

Leur constat: l’endurance cardiovasculaire serait en chute libre depuis 40 ans et accuse en moyenne une baisse de 5% tous les dix ans.  Selon les chercheurs, les enfants nés au XXIe siècle seraient ainsi 15% moins en bonne santé cardiovasculaire que leurs parents au même âge. Se fatiguant plus vite, ils courraient moins longtemps et également moins vite.

Selon les scientifiques, plusieurs causes viendraient expliquer cette chute des performances : l’augmentation du poids des enfants ainsi que les facteurs sociaux et comportementaux propres au XXIe Siècle.

Rendez-vous sur Hellocoton !