24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les éléphants de Pinder doivent-ils être euthanasiés pour risque de tuberculose ?

Le parc de la Tête d’Or (Lyon) préconise d’euthanasier deux de ses éléphants, porteurs de la tuberculose. Au contraire, Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder qui avaient confié Baby et Népal au parc, s’insurge dans une lettre adressée à la mairie de Lyon « ces germes, peu violents, sont sans aucun risque pour les populations » et crie au complot.

Dans une lettre recommandée qu’il a adressé à l’Adjoint au mairie de Lyon en charge du dossier, Gilbert Edelstein accuse le parc de la Tête d’Or et surtout son vétérinaire : « cette situation a été créée de toutes pièces par votre vétérinaire, David Gomis, qui souhaite récupérer l’emplacement de mes deux éléphantes, Baby et Népal, au Parc de la Tête d’Or, pour un projet personnel, qui lui tient à cœur ». Il explique que ces tests « ne sont pas du tout obligatoire…, peu fiables » et que « la majorité des éléphants d’Asie sont porteurs du germe ». Dans cette logique, selon lui, « tous les éléphants se trouvant en France devraient donc être soumis à ces tests antituberculeux et donc, seraient euthanasiés ». D’un point de vue santé, Gilbert Edelstein rassure au passage les visiteurs potentiels : « ces germes, peu violents, sont sans aucun risque pour les populations ». Cette lettre est en effet consultable dans son intégralité sur le site du cirque Pinder.

Source : Pinder

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 février 2011