24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les dermatologues alertent à nouveau sur les cabines de bronzage

Le Syndicat des Dermatologues (SNDV) s’est félicité sur son site internet de la publication de l’enquête de 60 millions de consommateurs parue le 22 janvier dernier. Le syndicat demande aux pouvoirs publics de prendre « des mesures efficaces telles que celles prises par exemple au Brésil ou plus récemment en Australie avec l’interdiction des UV artificiels »

Publiée dans son numéro de février, l’enquête de 60 millions de consommateurs  dénonce le « laxisme coupable » de certains professionnels quant aux mises en gardes des consommateurs sur la dangerosité des ultraviolets.

Depuis 1998, « le Syndicat des Dermatologues avait alerté les pouvoirs publics sur la dangerosité des appareils à rayonnement UV mis à la disposition du public. Il avait adressé un courrier le 4 juillet 2013 à Madame la Ministre de la Santé pour lui rappeler les engagements qu’elle avait pris lors d’une conférence de presse commune concernant le durcissement de la règlementation sur ce sujet », rappelle le syndicat sur son site internet.

Dans un communiqué, le syndicat réclame aujourd’hui la mise en place de campagnes de prévention  « pour lutter contre le risque sanitaire que représentent les UV naturels ou artificiels, sources de cancers cutanés et notamment du mélanome, dont les conséquences médicales sont coûteuses en matière de santé publique ». Le syndicat conseille au public de « ne pas avoir recours aux pratiques addictives des UV, notamment artificiels ».

Source : SNDV

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 janvier 2015