24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les baladeurs numériques sur la sellette

Selon une enquête réalisée à l’occasion de la Journée nationale de l’audition du 11 mars, sur le thème « baladeurs numériques, quels risques pour l’audition », les jeunes écoutent de la musique avec leur baladeur pendant 1h38 chaque jour. Autre fait alarmant, plus ils s’en servent plus ils l’écoutent fort.

Ainsi, le temps moyen d’écoute est de 1h38 pour les 12-14 ans, 2h05 pour les 15-17 ans et 1h25 pour les 18-25 ans. 20% (33% chez les 15-17 ans) s’en servent 2 à 3h par jour, et 10% plus de 3h. Plus inquiétant, 40% des jeunes (63% des 18-25 ans) ont déjà ressenti des acouphènes après l’écoute du baladeur ou à la sortie d’une discothèque.

Enfin, trois jeunes sur quatre ne connaissent pas la réglementation sur le niveau sonore des baladeurs, qui ne doit pas dépasser 100 décibels. Plus ils sont jeunes, moins ils la connaissent. Une fois informés, la grande majorité des jeunes se disent prêts à modifier leur comportement, par exemple en réduisant le niveau sonore, en faisant des pauses ou en réduisant la durée d’écoute.

Les organisateurs de la Journée de l’audition appellent pour le 11 mars à « une journée sans son baladeur ». Un plan gouvernemental, lancé début février, prévoit un dépistage systématique pour les jeunes de 16 à 25 ans. Les jeunes restent une cible encore mal informée des risques de l’écoute abusive des baladeurs numériques et autres MP3 dont les ventes ont explosé : globalement, dans l’UE, quelque 50 à 100 millions de personnes utilisent quotidiennement des baladeurs numériques.

 Lire aussi
13e Journée Nationale de l’Audition – Jeudi 11 mars 2010
Baladeurs : 10 millions de jeunes risquent une perte partielle ou totale de l’ouïe

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 mars 2010