24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les antibiotiques : quand sont-ils efficaces ?

Les antibiotiques : quand sont-ils efficaces ?Pas automatiques ? On a cru pendant longtemps qu’ils nous permettraient de soigner toutes les maladies infectieuses d’origine bactérienne ou non.

 

Mais aujourd’hui, elles prennent leur revanche. Des bactéries, autrefois sensibles, développent à présent des résistances à des médicaments pourtant efficaces.

200  antibiotiques ont pourtant été mis au point pour traiter de nombreuses pathologies infectieuses différentes en soixante ans. Mais les bactéries ne cessent de développer des « parades » : les chercheurs réagissent en inventant de nouvelles armes antibiotiques auxquelles les bactéries s’adaptent à nouveau en développant de nouvelles résistances. Jusqu’à présent, l’homme avait quelques longueurs d’avance sur les bactéries, mais aujourd’hui elle se réduit, ce qui rend la prise en charge difficile.

Près de 60% des infections nosocomiales (contractées à l’hôpital) sont dues à des microbes résistants aux médicaments. Mais un usage raisonné des antibiotiques permet  de limiter l’apparition de bactéries résistantes. La prescription d’antibiotiques appropriés reste possible à condition que les médecins disposent de tests diagnostiques rapides pour identifier les germes et leurs propriétés de résistance.

Dans quel cas les antibiotiques sont-ils efficaces ?
Si l’antibiotique peut être un remède très efficace, il est bien souvent inutile pour traiter les maladies les plus courantes. En effet, en moyenne, 7 fois sur 10, les antibiotiques ne servent à rien car la majorité des infections est d’origine virale ! Or, les antibiotiques ne tuent que les bactéries !
Mal utilisé et surutilisé, l’antibiotique perd progressivement son efficacité, face à des bactéries qui apprennent à résister à son action.

Alors que faire ?
Les infections virales guérissent d’elles même en 1 à 2 semaines mais, en attendant, vous pouvez soulager les symptômes. Le lavage de nez, notamment, facilite la respiration de l’enfant, gênée en cas d’obstruction nasale. Les médicaments antipyrétiques (aspirine, paracétamol) font baisser la fièvre et améliorent le confort du malade.

Angine, otite, rhino : antibiotiques ou non ?

Le traitement dépend de l’origine virale ou bactérienne de l’angine.  Grâce au Test de diagnostic rapide (T.D.R.), votre médecin peut identifier sans douleur le microbe responsable de l’angine, en 5 minutes environ. Il peut alors déterminer si des antibiotiques doivent être prescrits.

• Si l’angine est d’origine virale, le médecin prescrit un traitement pour soulager les symptômes et améliorer le confort du malade.
• Si l’angine est d’origine bactérienne, le médecin prescrit un traitement antibiotique en plus du traitement des symptômes.

L’otite moyenne aigue
Chez l’enfant de plus de 2 ans, un traitement des symptômes (antalgiques pour atténuer la douleur et antipyrétiques pour faire baisser la fièvre) et éventuellement un traitement antibiotique peuvent être prescrits par le médecin.
Chez l’enfant de moins de 2 ans, le recours aux antibiotiques est plus systématique.

La rhinopharyngite
Les antibiotiques sont inutiles contre la rhinopharyngite car elle est, d’origine virale. Le plus fréquemment, le médecin administre un traitement des symptômes pour soulager l’enfant :
• Traitement antipyrétique (aspirine, paracétamol) pour faire baisser la fièvre
• Lavages de nez

http://www.pasteur.fr
http://www.antibiotiquespasautomatiques.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 juillet 2012