Une affection de longue durée (ALD) exonérante est une maladie qui nécessite un suivi et des soins prolongés (plus de six mois) et des traitements coûteux ouvrant droit à la prise en charge à 100 % (voir la liste des maladies classées en ALD ci-dessous).

A ne pas confondre avec une affection de longue durée non exonérante qui est une affection qui nécessite une interruption de travail ou des soins d’une durée supérieure à six mois, mais qui n’entre pas dans l’une ou l’autre des catégories ci-dessous (et qui n’ouvre pas les droits à la prise en charge à 100 %).

Il s’agit des affections de longue durée exonérantes inscrites sur une liste établie par le Ministre de la Santé (liste des A.L.D. 30) :
.
– accident vasculaire cérébral invalidant ;

– insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques ;
– artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques ;
– bilharzioze compliquée ;
– insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies congénitales graves ;
– maladies chroniques actives du foie et cirrhoses ;
– déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l’immuno-déficience humaine (VIH) ;
– diabète de type 1 et diabète de type 2 ;
– formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave;
– hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères ;
– hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves ;
– hypertension artérielle sévère ;
– maladie coronaire ;
– insuffisance respiratoire chronique grave ;
– maladie d’Alzheimer et autres démences ;
– maladie de Parkinson ;
– maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé ;
– mucoviscidose ;
– néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif ;
– paraplégie ;
– périartérite noueuse, lupus érythémateux aigu disséminé, sclérodermie généralisée évolutive ;
– polyarthrite rhumatoïde évolutive grave ;
– affections psychiatriques de longue durée ;
– rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives ;
– sclérose en plaques ;
– scoliose structurale évolutive (dont l’angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu’à maturation rachidienne ;
– spondylarthrite ankylosante grave ;
– suites de transplantation d’organe ;
– tuberculose active, lèpre ;
– tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique.

Les affections de longue durée (ALD)Des affections non inscrites sur la liste et répondant aux critères suivants : forme évolutive ou invalidante d’une affection grave caractérisée pour des soins d’une durée prévisible de plus de six mois

Et des polypathologies ( vous souffrez de plusieurs maladies) invalidantes nécessitant des soins continus d’une durée prévisible supérieure à six mois.

Pour ces affections, l’Assurance Maladie rembourse à 100 % (du tarif de la Sécurité Sociale) les dépenses liées aux soins et traitements nécessaires.

Sources: http://www.ameli.fr / www.has.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

30 médicaments sous surveillance renforcée par l&r... L’Afssaps, l'agence sanitaire du médicament en France, vient de mettre à jour sa liste des médicaments sous surveillance renforcée qui compte désormai...
Insuffisance rénale chronique : près de 61 000 per... Selon un rapport de l'Assurance maladie, près de 61 000 personnes étaient traitées pour une insuffisance rénale chronique en France à fin 2007. Un nom...
Complémentaire santé : vers une généralisation à l... Alors que l’assurance maladie complémentaire est devenue une composante importante de notre système de santé, tous les Français n’y ont pas accès. Le ...
Médicaments : baisse du remboursement de 35 à 15% ... La liste des médicaments dont le taux de remboursement  va baisser de 35% à 15% concerne des produits  à faible « service médical rendu », c’est-à-dir...
Affections longue durée (ALD) : nouveaux critères ... Un patient guéri doit pouvoir sortir du cadre des ALD tout en continuant à bénéficier de la prise en charge à 100 % pour ses examens de suivi. Le mini...
Maladies graves : le nombre des « affections longu... 8,3 millions de personnes bénéficient du régime des affections de longue durée -ALD- (cancer, diabète, etc.) soit 280.000 de plus en un an. Préoccupé ...
Service « maternité » : un accompagnement pour mie... L’Assurance Maladie a créé une offre de service « maternité » diversifiée qui s’enrichit progressivement et qui s’inscrit dans le programme de prévent...
Sécu: deux tiers des Français estiment que la lutt... Selon un sondage réalisé par l'institut Viavoice pour le CISS (Collectif interassociatif sur la santé), 42% des Français déclarent « ne pas connaître ...
L’Assurance Maladie lance un nouveau site de santé... L’Assurance Maladie a ouvert le 20 mai dernier un nouveau site entièrement dédié à la prévention santé : www.ameli-sante.fr.  L’objectif du nouveau si...
Les génériques, des médicaments comme les autres... Aussi efficace et sûr qu'un médicament de marque? Votre médecin ou votre pharmacien vous a prescrit ou délivré un médicament générique. Est-ce le même...
Sécu : mutuelles et associations de patients disen... Les réactions hostiles n’ont pas tardé suite à la parution jeudi dans Les Echos des grandes lignes du Projet de loi de financement de la Sécurité soci...
Médicaments : 3 Français sur 4 défavorables à un d... Selon un sondage PHR/IFOP*,  76% des Français seraient défavorables à un déremboursement partiel des médicaments par l’Assurance Maladie. Cette en...
L’Assurance Maladie poursuit son virage numérique... Le site ameli.fr, est l’un des sites publics les plus consultés, avec plus de 110 millions de visites annuelles. L’espace personnel ameli s’est imposé...
Assurance maladie : ce qui va changer pour vous en... Voici la liste des principales mesures d’économies décidées par le gouvernement dans le cadre du projet de Loi de finances de la Sécurité sociale 2010...
Antibiotiques : « Utilisés à tort, ils deviendront... Depuis  le 31 octobre, l'Assurance maladie repart en campagne contre le mésusage des antibiotiques. « Utilisés à tort, ils deviendront moins forts", c...
Sécu : les assurés vont mettre la main à la poche... Le gouvernement s'apprête à dévoiler plusieurs mesures qui vont toucher au portefeuille des assurés pour limiter le déficit de l’assurance maladie. ...