24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Le tri pour une PETITE boîte à pharmacie, facile à transporter en vacances et week-ends

Pour pallier à tous les petits bobos et maux du quotidien, les pharmacies regorgent de produits en tout genre « tous » à glisser dans sa boîte à pharmacie d’urgence. Oui mais voilà, il y en a tellement qu’on ne sait plus lesquels choisir. Pour éviter que notre « petite » boîte d’urgence ne se transforme en « grand » sac de voyage, voici une sélection des indispensables.

Première étape : direction une grande surface !
Achetez « ma boîte 1er secours » des laboratoires Mercurochrome.
A un prix très correct, vous aurez la jolie petite boîte avec tout le nécessaire pour parer aux bobos : spray antiseptique, pansements, compresses, ciseaux, pansements pour les ampoules…
Prix de vente conseillé : environ 16 euros

Seconde étape : direction la pharmacie (ou parapharmacie)
Vous pourrez ensuite glisser dans votre nouvelle jolie petite boîte quelques suppléments indispensables et qui ne prennent vraiment pas beaucoup de place :

Arnican Pocket, un roll-on à base d’Arnica 3%, le nouveau geste malin pour les bleus, les coups et les bosses. A glisser dans toutes les poches et tous les sacs – Prix conseillé : 6€

– Si vous avez un thermomètre classique, impeccable : ne l’oubliez pas ! Sinon, pour vérifier la température en douceur, sans gâcher les vacances, il suffit de quelques instants au test frontal de fièvre Luc et Léa pour vous indiquer si vous avez de la fièvre; prévu initialement pour les bébés, ce test s’adapte aussi aux adultes (gain de place et plus sympathique que le thermomètre classique…) – Prix conseillé : 4,80 €

– pour prévenir et soulager le mal des transports de toute la famille, dès 18 mois, 1 dose de Cocculine granules à laisser fondre sous la langue la veille et 1 dose juste avant le départ. 1 dose dès l’apparition des symptômes – 6,50 € la boîte de 6 tubes de granules en récipients unidoses

Pour le reste, quand les bobos et les maux se compliquent, il ne vous restera qu’à demander conseil au pharmacien le plus proche qui vous orientera ou non vers un médecin en cas de besoin.

Morgane Boileau – Sources : laboratoires Juvamine, Gilbert, Boiron et Cooper.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 avril 2012