Le sommeil perturbé par les antennes relaisSelon une étude menée par  l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS) et l’Université de Picardie Jules Verne, des rats exposés à un champ électro-magnétique équivalent à celui des antennes-relais auraient un sommeil et une alimentation perturbés.

Les chercheurs ont ainsi  observé « une prise alimentaire plus importante » et « un fractionnement du sommeil paradoxal ».

Le directeur de l’INERIS, René de Seze, précise que le niveau d’exposition simulé pour l’expérience qui a été menée correspond à celui rencontré « à proximité des antennes-relais de téléphonie mobile ». Ces premiers résultats expérimentaux vont être maintenant approfondis.

Source:  Quotidien du médecin

Rendez-vous sur Hellocoton !