Le sepsis est une maladie mortelle survenant suite à la réaction du corps à une infection. Plus commune que les attaques cardiaques, plus mortelle que les accidents vasculaires cérébraux ou le sida, le sepsis frappe dans tous les pays sans distinction 26 millions de personnes chaque année. Un tiers en meurt. Pourtant, cette maladie est très méconnue du grand public, et mal diagnostiquée par les médecins même si elle continue d’augmenter de 8 à 13% par an.

Première victimes : les enfants et les nouveaux nés
Le 29 mars 2012, alors âgé de 12 ans, Rory s’est égratigné le coude en jouant au basket à l’école. Il s’est très vite senti mal et, ayant précédemment été renvoyé chez lui par un grand hôpital new-yorkais, il est décédé quatre jours plus tard d’une forme de sepsis inconnue.
De ce drame nait la Rory Staunton Foundation. Au côté de la Global Sepsis Alliance, l’association commence à se faire entendre auprès des politiques et des hôpitaux. Le Gouverneur Cuomo a fait de New York le premier État américain, et l’un des premiers gouvernements mondiaux, à établir des règlementations obligatoires pour l’identification, le traitement et la gestion du sepsis.

Plus d’informations sur www.globalsepsisalliance.org

Morgane Boileau

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Journée mondiale contre le sepsis L’Institut Pasteur organise ce vendredi 12 septembre la 1ère édition en France de la Journée mondiale contre le sepsis. A cette occasion, des conféren...