24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Le prix Nobel de médecine 2010 décerné au père de la fécondation in vitro

Le prix Nobel de médecine 2010 a été attribué ce lundi à Stockholm au physiologiste britannique Robert Edwards, 85 ans, pour ses travaux pionniers sur la fécondation in vitro. Des travaux qui ont abouti en 1978 à la naissance du premier bébé éprouvette, Louise Brown.

« Ses découvertes ont rendu possible le traitement de la stérilité qui affecte une large proportion de l’humanité et plus de 10 % des couples dans le monde » explique le comité Nobel dans un communiqué.
Les premières expériences du chercheur, maintenant professeur émérite à l’Université de Cambridge, remontent à la fin des années 50 et ont mené en juillet 1978 à la naissance de Louise Brooks, le premier bébé éprouvette. De la fin des années 1950 à 1978, le Britannique Robert Edwards a en effet travaillé sur l’obtention d’embryons après fécondation in vitro (ou FIV) et collaboré notamment avec l’obstétricien Patrick Steptoe (décédé en 1988). Depuis, quelque 4 millions de personnes ont vu le jour grâce à la fécondation in vitro (FIV).
7-468x60_JC_Maternité

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 octobre 2010