Le cordon ombilical est coupé au moment de l’accouchement. La petite partie restante et qui dépasse du nombril tombera « toute seule » au cours des trois premières semaines de bébé. Dans l’intermède, il est important de porter une attention particulière aux soins du cordon ombilical pour éviter tout risque d’infection.

En tant que jeunes parents, le cordon ombilical peut être assez impressionnant : d’aspect peu esthétique et fragile, vous aurez probablement certaines appréhensions. Ne craignez rien : bébé n’a pas mal ! D’ailleurs, vous verrez qu’il ne pleure pas. Sauf peut-être s’il a faim, mais dans ce cas, arrangez-vous pour toujours soigner bébé après qu’il ait mangé ; les soins en seront d’autant plus agréables.

Le matériel nécessaire

Le cordon ombilical de bébé ©24Hsante.com

Inutile de le déshabiller complètement. Bébé se refroidit vite. Laissez-lui au minimum le haut de son body. Avant de soigner son cordon ombilical, n’oubliez pas de vous laver les mains.
Vérifiez que vous disposez du matériel nécessaire à proximité : compresses stériles, sérum physiologique, désinfectant (alcool à 60°C), produit asséchant et cicatrisant (type Eosine aqueuse à 2% en dosettes individuelles), couche propre.

Première étape : désinfecter
Il suffit simplement d’enlever les petits résidus foncés que vous observez autour du cordon ombilical de bébé. Pour se faire, prenez une compresse stérile. Imbibez-la de sérum physiologique. Avec deux doigts, soulevez légèrement la base de l’ombilic et de l’autre main, passez cette compresse mouillée autour du cordon.
Attention : votre mouvement doit partir du milieu vers l’extérieur. Objectif : retirer doucement tous les petits morceaux que vous voyez sans les ramener au cœur du nœud.  Si vous observez encore des petits résidus au niveau des plis et des creux, recommencez avec une nouvelle compresse.
Bien entendu, rien ne sert d’insister violement : les résidus qui doivent partir le font au passage de la compresse. Le reste disparaîtra progressivement lors des prochains soins.

Seconde étape : assécher et laisser à l’air libre
Versez directement votre asséchant-cicatrisant (type Eosine). Si vous observez un suintement, contactez votre pédiatre.
Une fois vos soins finis, mettez une couche propre à bébé. Afin que le cordon ombilical ne soit pas recouvert et qu’il sèche un maximum à « l’air libre », retroussez la couche en dessous du nombril, comme on vous l’a indiqué à la maternité.

Combien de fois par jour
Autant la technique de soins à apporter au cordon ombilical est unanime chez les professionnels de santé, autant leurs avis divergent sur sa périodicité.  Certaines maternité préconisent de soigner le cordon ombilical 2 fois par jour (matin et soir – après le bain). D’autres privilégient de réitérer l’opération une fois sur deux, au rythme des changements de couche. Ou encore certains suggèrent de pratiquer ce soin à chaque fois que la couche du nourrisson est mouillée.
Difficile de trancher : suivez les conseils de votre pédiatre ou votre instinct maternel !

MB – Visuel  : ©24Hsante.com

Rendez-vous sur Hellocoton !