24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Le 5 mai, c’est la journée internationale de la sage-femme !

Vocation, dévouement, générosité … autant de termes que l’on associe à la sage-femme. Si « le plus beau métier du monde » est évocateur, que connaît-on vraiment des sages-femmes ? Que sait-on de celles qui prennent en charge des centaines de milliers de naissances par an ? La journée internationale de la sage-femme est l’occasion de rappeler la formation, les compétences et la place au sein de la communauté médicale des 22.000 sages-femmes françaises.

Beaucoup pensent que la sage-femme est une infirmière spécialisée et qu’elle fait donc partie de la famille paramédicale. Il n’en est rien : au même titre que les professions de médecin ou de chirurgien-dentiste, le métier de sage-femme est classé dans le code de la santé publique parmi les professions médicales. Essentiellement féminine, les sages-femmes exercent majoritairement dans les hôpitaux et les cliniques et comptent dans leurs rangs 22.000 professionnels.

Le rôle prépondérant de la sage-femme dans le domaine de la périnatalité nécessite une formation extrêmement complète, qui s’accomplit en cinq ans. Les sages-femmes sont en effet dotées de multiples compétences qui font d’elles de véritables spécialistes de la grossesse et de l’accouchement dits « physiologiques », c’est-à-dire normaux. Les grossesses et les accouchements sont des actes naturels, qui sont physiologiques dans au moins 70% des cas mais qui tendent pourtant à être de plus en plus médicalisés, au détriment de la femme et du couple, tout en représentant un surcoût pour l’Assurance maladie. La sage-femme est donc en première ligne pour contribuer à préserver la normalité du processus de grossesse.

Depuis peu, les sages-femmes sont habilitées à effectuer l’examen de suivi gynécologique de prévention et à prescrire la contraception à toutes les femmes en bonne santé, de nouvelles compétences qui répondent aux problématiques de contraception et d’IVG que rencontrent la France tout en confirmant l’identité médicale de ces professionnelles.

Cette journée particulière, célébrée dans de nombreux pays, est l’occasion de découvrir la richesse de cette profession, que nous rencontrons tous aux moments les plus importants de notre vie.

Source : Conseil national de l’Ordre des sages-femmes

www.ordre-sages-femmes.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 mai 2010