24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’automédication progresse en France en 2015

Le dernier baromètre (*) de l’Afipa, l’association qui réunit les industriels du secteur de l’automédication, montre que ce marché à progressé de 6,4 % en valeur pour atteindre 3,7 milliards d’euros en 2015. Un sursaut qui serait imputable à la forte pathologie hivernale début 2015 en France.

En 2015, les trois segments du selfcare en France ont profité de cette embellie. Les dispositifs médicaux progressent de 7%, les compléments alimentaires de 9,6% et les médicaments d’automédication de 5,2% culminant à 2,26 milliards d’euros.

Les produits sans ordonnance les plus vendus en officine sont ceux pour les voies respiratoires (Fervex, Humex, Lisopaïne, etc.) et les antalgiques (Nurofen, Doliprane) avec des ventes respectives de 529 millions et 448 millions d’euros et la croissance la plus élevée (+ 8,4 % et + 9,3 %). Selon l’Afipa, les ventes globales du selfcare ont représenté 10,4% du chiffre d’affaires annuel des officines contribuant à hauteur de 37,2% à la croissance de leur activité.

L'automédication progresse en France en 2015Un sursaut qui « repose sur des bases fragiles »

Les industriels soulignent  que « le sursaut de l’automédication est imputable à la forte pathologie hivernale début 2015 ». Une période durant laquelle « l’automédication a joué un rôle majeur de régulation du système de soins et a permis de dégager des économies très importantes pour la collectivité de l’ordre de 75M€ sur les coûts des consultations évitées pour le premier trimestre 2015 », estime l’association.
« Cette embellie n’occulte en rien le manque de stabilité du marché français de l’automédication dont la croissance est essentiellement liée à des éléments conjoncturels tels qu’un hiver difficile. Pour preuve, en 2014 la faible incidence pathologique avait entraîné une chute de l’automédication de -0,7% en volume. Et fin 2015, nous observons exactement le même phénomène », fait valoir Pascal Brossard, Président de l’Afipa.

1 Réalisé auprès du panel Xpr-SO® de la société OpenHealth, panel de 3 004 pharmacies représentatives du parc officinal français. Résultats en France métropolitaine hors Corse. Les données excluent les ventes sur ordonnance. Indicateurs réalisés à partir des ventes en automédication sur le conseil du pharmacien.

Source : Afipa

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 janvier 2016