24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La pilule du lendemain s’est généralisée en dix ans chez les jeunes femmes

Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), l’usage la pilule du lendemain s’est généralisé en dix ans en France. Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes femmes l’ont utilisée au moins une fois.

Dans une étude sur « L’état de santé de la population en France », la Dreess indique que « l’utilisation de la contraception d’urgence a fortement progressé entre 2000 et 2010 ».

Chez les 15-24 ans, c’est plus de deux jeunes femmes sur cinq qui déclarent en 2010 y avoir eu déjà recours contre environ une sur sept en 2000. La part des femmes de 15 à 49 ans « sexuellement actives », qui déclarent avoir déjà utilisé au cours de leur vie ce type de contraceptif, est passée de 9% en 2000 à 24% en 2010.

Le rapport de la Drees rappelle qu’ « un enjeu essentiel reste donc celui de l’adaptation des méthodes de contraception aux conditions de vie sociales, affectives et sexuelles des femmes. Parmi les méthodes de contraception, la pilule demeure la plus utilisée dans toutes les tranches d’âge. En 2010, 55,5 % des femmes âgées de 15 à 49 ans déclarent y avoir recours. La prévalence d’utilisation des autres méthodes reste très normée selon l’âge : préservatif en début de vie sexuelle, passage à la pilule dès que la vie sexuelle est « stabilisée » et au stérilet lorsque la femme a eu le nombre d’enfants souhaité ».

Source : Drees

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 juillet 2012