24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La mortalité infantile recule dans le monde

Selon les dernières Statistiques sanitaires mondiales, les décès chez les enfants de moins de cinq ans ont chuté de 30%, passant de 12,5 millions en 1990 à 8,8 millions en 2008. Néanmoins des progrès restent à faire selon l’OMS.

À l’échelle mondiale, on estime que près de 40% des décès chez les enfants de moins de cinq ans surviennent au cours du premier mois de vie, et la plupart d’entre eux au cours de la première semaine de vie. Le rapport montre aussi que parmi les enfants de moins de cinq ans, les décès ont chuté de 30%, passant de 12,5 millions en 1990 à 8,8 millions en 2008.

Selon l’OMS des améliorations remarquables ont eu lieu: le pourcentage des enfants présentant une insuffisance pondérale a été réduit: estimé à 25% en 1990, il est de 16% en 2010; les infections à VIH ont diminué de 16% entre 2001 et 2008, et le pourcentage de la population mondiale ayant accès à l’eau potable a augmenté de 77% à 87%.

Toutefois, les résultats mondiaux masquent des inégalités entre les pays et les régions. Certains pays ont pris du retard du fait de conflits, d’une gouvernance médiocre ou de crises humanitaires et économiques.  «Mais plusieurs pays à faible revenu ont accompli des progrès notables dans la réduction de la mortalité infantile, en particulier le Libéria, la Sierra Leone, le Mozambique et le Rwanda», déclare Ties Boerma, Directeur à l’OMS du Département Statistique et informatique sanitaires.

«Peu de pays en développement sont en bonne voie pour atteindre la cible relative à la mortalité maternelle. Toutefois, il existe des signes de progrès dans des pays tels que la Chine ou l’Égypte», indique le Dr Boerma. «Mais l’évaluation reste un défi et il est nécessaire d’investir pour obtenir dans les pays de meilleurs systèmes permettant de recenser et d’enregistrer correctement les décès maternels.»

 Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 mai 2010