24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La Journée mondiale Parkinson se déroule le 11 avril

A l’occasion de la Journée Mondiale Parkinson le 11 avril 2012, l’association France Parkinson fait campagne contre la maladie et se bat contre des idées reçues qui perdurent.

« La maladie de Parkinson est désormais une priorité nationale et un enjeu majeur de santé publique avec l’annonce récente d’un Plan National d’actions Parkinson 2011-2014 qui inscrira dans la durée la dynamique née des États Généraux de la maladie et de la publication en 2010 du Livre blanc », souligne France Parkinson.

« Cette décision représente un pas décisif qui prend enfin en compte les spécificités de cette pathologie neuro-dégénérative mais il est urgent et indispensable que ce Plan Parkinson devienne une réalité concrète pour tous les malades », ajoute l’associaiton

En effet, ces deux dernières années ont permis la mise en place d’un début de Plan, une avancée importante même si les moyens alloués pour ce Plan sont très faibles : 3,1 M d’euros soit 10 € par malade et aidant.

Consulter le programme des manifestations en régions.

Parkinson, les idées reçues

La maladie ne touche que des personnes âgées
Faux : La maladie peut survenir à tout âge, la moitié des personnes diagnostiquées ont entre 40 ans et 58 ans. Elle atteint aussi parfois des personnes plus jeunes (environ 10% des malades ont moins de 40 ans).

Elle ne se soigne pas
Faux : Elle se soigne, les traitements et l’opération chirurgicale permettent en effet d’atténuer les symptômes mais on ne guérit pas.

C’est une maladie rare
Faux : En France, 14 000 nouveaux cas sont diagnostiqués par an, soit plus de 2 nouveaux malades par heure. 50 % d’entre eux sont actifs. En France, plus de 150 000 personnes sont atteintes par cette maladie. C’est la 2 ème cause de handicap moteur chez l’adulte.

La maladie de Parkinson est celle du tremblement
Vrai/Faux : La lenteur du geste est le symptôme le plus fréquent alors que le tremblement est le plus connu. Pourtant 1 personne sur 3 ne tremblera jamais. Il existe bien d’autres symptômes : raideur musculaire, dépression, micrographie… D’autres troubles font dire que le « corps est une prison ».

Après l’opération on est guéri
Faux : L’opération a le même effet que les médicaments dopaminergiques. Elle atténue les symptômes mais la maladie continue d’évoluer.

Les malades de Parkinson sont des simulateurs
Faux : C’est l’alternance de périodes « on » et « off » qui rend cette maladie difficile à comprendre et si spécifique à maîtriser. Elle semble à certains moments invisible.

Source : http://www.franceparkinson.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 avril 2012