24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La fessée rendrait les enfants plus agressifs

Insolence, cris, cruauté, méchanceté vis-à-vis des autres… Selon une étude américaine publiée dans la revue Pediatrics, les enfants qui reçoivent trop de fessées à trois ans seraient plus agressifs que les autres à l’âge de cinq ans.

C’est en tout cas la conclusion des chercheurs de l’Université de Tulane en Louisiane qui ont suivi 2.500 mères américaines. 45,6% d’entre elles ont déclaré ne pas avoir donné de fessée à leur enfant au cours du dernier mois, 27,9% ont affirmé l’avoir fait une ou deux fois et 26,5%, plus de deux fois.


Selon l’étude, les enfants qui recevaient régulièrement des châtiments corporels à trois ans auraient présenté des signes d’agressivité à l’âge de cinq ans : insolence, cris, cruauté, méchanceté vis-à-vis des autres… « Certains se battent, exercent des menaces, voire détruisent des choses », précise Catherine Taylor, chercheur à l’Université de Tulane.

L’Académie américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics) préconise le «coin» comme punition, un procédé efficace, qui donne à l’enfant le temps de réfléchir à son comportement et aux conséquences de ses actes. « L’étude suggère que même des formes mineures de châtiment corporel accroissent les risques d’un comportement agressif de l’enfant », ajoutent les chercheurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 avril 2010