24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La crise économique influence aussi la sexualité des Français

Selon une étude récemment commandé par le laboratoire Pfizer et menée sur 6249 hommes et femmes dans 7 pays européens, concernant leur sexualité selon plusieurs critères, et notamment celui de l’influence de l’économie, il existe bel et bien une corrélation entre la santé économique d’un pays et le degré de satisfaction sexuelle de ses habitants.

La crise économique influence la sexualité des Européens

Selon l’étude, 10% des Français et Françaises interrogés ont affirmé que le contexte économique de leur pays a un impact sur leur désir de faire l’amour. A la même question, c’est 34% des Espagnols et 21% des Italiens qui répondent favorablement. Il apparaît donc que, dans les pays présentant une plus grande instabilité économique, l’impact de l’économie sur la vie sexuelle des habitants est plus fort. 70% des hommes interrogés, ayant reconnu l’impact de la situation économique sur leur vie sexuelle, ont déclaré souhaiter une amélioration de la dureté de leur érection. Plus précisément, en France, les hommes victimes de troubles de l’érection sont davantage à se dire affectés par la crise économique au niveau de leur vie sexuelle (14%) que les autres (10%).

Parmi les personnes (hommes et femmes) interrogées qui se disent inquiétées par la situation économique, 83% déclarent avoir envie d’améliorer leur vie sexuelle, contre 59% des personnes qui ne sont pas inquiètes. Ils se disent également davantage concernés par les disputes avec leur partenaire, une faible estime de soi et de la tristesse quand ils ont une vie sexuelle qui ne les satisfait pas. Les raisons pour lesquelles ils ne font pas plus souvent l’amour sont la fatigue (37%) et le stress (34%). Quant aux femmes interrogées lors de l’étude et qui se disent inquiètes concernant l’économie, elles sont 47% à souhaiter que leur partenaire ait une érection plus dure (contre 53% qui ne le souhaitent pas).

Les Français et Françaises ont en moyenne 6 rapports sexuels par mois

L’étude, qui portait notamment sur 1038 Français (500 femmes et 538 hommes), donne également une vision plus précise de la sexualité dans notre pays. Les Français ont, en moyenne, 6 rapports sexuels par mois et consacrent 3 heures de leur temps mensuel à cette activité.

Pour 88% des Français et Françaises interrogés lors de l’étude, il est important d’avoir des “rapports sexuels satisfaisants et de bonne qualité”. C’est pourquoi ils sont plus de la moitié à exprimer leur souhait d’améliorer leur vie sexuelle (54%).

27% des hommes français connaissent des troubles de l’érection. C’est ce que montre une des questions de l’enquête (“Comment décririez-vous ce qui vous arrive le plus souvent lors d’un rapport sexuel ?”) qui s’appuie sur l’échelle de la qualité de l’érection (EHS)1. Cette classification considère que les hommes sont en situation de dysfonction érectile si leur pénis augmente de volume mais n’est pas dur (Niveau 1), s’il est rigide mais ne permet pas la pénétration (Niveau 2) ou s’il est rigide et permet une pénétration de qualité moyenne (Niveau 3). Le Niveau 4 concerne les hommes dont la rigidité du pénis est complète.

21% des hommes choisissent parfois d’éviter les rapports de peur de ne pas avoir d’érection (42% pour les hommes victimes de troubles de l’érection). Ces problèmes de sexualité vont causer des disputes au sein du couple et des sentiments de tristesse, de faible estime de soi, d’anxiété chez les deux partenaires. Pourtant, les hommes qui connaissent des troubles érectiles ne sont que 10% à prendre un traitement qui les aide à obtenir ou à améliorer leur érection. Et 33% d’entre eux affirment n’avoir jamais parlé à personne de leurs problèmes, ce qui révèle un tabou et un manque de prise en charge vraiment importants.

1 Mulhall JP, Goldstein I, Bushmakin AG et al. Validation of the Erection Hardness Scale. J Sex Med 2007 ;4 :1626-1634

Source : Pfizer

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 juillet 2012