24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La Corse, meilleur « élève » national en gestion et collecte des déchets!

Plus de 15 kilos par an et par habitant : c’est la masse de Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE) collectés et traités en Corse. Ce taux de collecte exceptionnel, parmi les meilleurs d’Europe, s’explique notamment par un excellent maillage du territoire, une campagne efficace de sensibilisation auprès du grand public et un dialogue constant entre les deux acteurs.

Un partenariat gagnant-gagnant au service de l’environnement

Le terme « DEEE » désigne tous les déchets d’équipements électriques et électroniques tels que les téléviseurs, sèche-cheveux, appareils photos, etc. Depuis la mise en place de la filière en France en 2006 et selon la directive européenne DEEE de 2003, ces objets du quotidien, s’ils ne sont pas bien recyclés, sont considérés comme étant à la fois une source potentielle de pollution et de gaspillage. La responsabilité du financement et de la gestion des DEEE ménagers repose ainsi sur des éco-organismes agréés par les pouvoirs publics, comme EcoLogic.

Depuis janvier 2008, EcoLogic a mis en place avec le SYVADEC une filière efficace et vertueuse de collecte, de dépollution et de recyclage des DEEE. L’ouverture de cette filière a entraîné la création d’une dizaine d’emplois à plein temps. Le SYVADEC exerce ainsi ses compétences sur 220 communes de Corse. « Malgré la jeunesse de notre syndicat, EcoLogic nous a fait très vite confiance. Ils ont su nous accompagner en s’adaptant aux problématiques locales et en composant avec les spécificités géographiques et démographiques du territoire » se rappelle aujourd’hui Guillaume Le Corre, Directeur Général des Services du SYVADEC.

La Corse, un des meilleurs taux de collecte d’Europe

Un peu plus de deux ans après l’ouverture de cette nouvelle filière, la position de la Corse comme leader dans la collecte des DEEE confirme la réussite de ce partenariat. En effet, pour la seconde année consécutive, la Corse arrive en France en 1ère position : en 2009, 2 800 tonnes de ces déchets ont été collectées dans l’île afin d’être valorisées. Ramené au nombre d’habitants, la performance est de 15,4 kg/hab/an, alors que l’objectif fixé actuellement par la directive européenne DEEE est de 5kg/hab. A titre de comparaison, la Suède dont la filière existe depuis plus de dix ans, détient le meilleur taux de collecte d’Europe avec 16,2 kg/hab/an en 2008.

« Nous pensions au départ que le bilan positif de l’année 2008 était dû à un effet de déstockage de personnes qui ne savaient que faire de leurs déchets électriques », remarque Guillaume Le Corre. « Les très bons résultats consécutifs sur ces deux premières années nous démontrent que ce n’est pas le cas ». Les résultats obtenus en Corse sont d’autant plus remarquables que la région souffrait au départ d’un retard dans le domaine de la gestion des DEEE, autrefois simplement enfouis.

Les clés du succès pour une île de Beauté !

En plus d’un dialogue constant avec le SYVADEC, Thomas Deshoulières, Responsable des Opérations Régionales d’EcoLogic pour la région Sud-Est, qui coordonne la filière en Corse depuis 2007, explique cette excellente performance par 4 facteurs :
– Le SYVADEC et EcoLogic ont su s’entourer des bons partenaires. C’est une réussite partagée grâce notamment à l’excellent travail du transporteur TP2B.
– L’excellent maillage du territoire pour la collecte des DEEE a permis de maximiser les rendements de la filière : 22 points de collecte ont été ouverts ou remis aux normes et d’autres ouvertures sont à l’étude.
– Le SYVADEC, EcoLogic et ses opérateurs ont fait preuve d’inventivité en installant un système innovant de bi-bennes entre petits et gros électroménagers. Cette solution judicieuse incite les habitants à mieux recycler, ce qui favorise un meilleur traitement des déchets.
– Le SYVADEC a utilisé efficacement les outils et le budget de communication alloués par EcoLogic. L’éco-organisme propose en effet, à toutes les collectivités, une dotation budgétaire pour sensibiliser les citoyens aux bons gestes de tri des DEEE. Contrairement à d’autres régions, cette enveloppe de 26 000 euros a été utilisée en totalité. Comme l’explique Guillaume Le Corre, « la dotation d’EcoLogic nous a permis de responsabiliser les citoyens grâce à une large campagne d’information via l’affichage, le web (www.recyclonslesdeee.fr), la radio… Nous avons également participé à trois dates sur leur Tour de France du Recyclage ».

En deux ans à peine, EcoLogic et le SYVADEC ont ainsi permis la création d’une des filières DEEE les plus efficaces de France, contribuant ainsi à préserver l’environnement d’une île de Beauté qui n’a jamais aussi bien porté son nom !

Sources :  Ecologic et Syvadec

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 juin 2010