Ressentir la vie en soi peut parfois donner lieu à des peurs pendant la grossesse. L’hypnose permet de vivre sereinement cette période intense en événements et en changements physiques et psychiques. Rencontre avec le Docteur Ducloy-Bouthors, Anesthésiste-Réanimateur de l’hôpital Jeanne de Flandre.

Les angoisses durant la grossesse sont multiples, elles concernent la vie, le développement du bébé, ou encore la capacité à devenir parent. Des angoisses auxquelles l’hypnose peut apporter une réponse.

L’hypnose : un outil thérapeutique

L’hypnose intervient comme un outil thérapeutique complémentaire aux autres traitements entrepris. Elle est obtenue en focalisant l’attention et en configurant le patient vers une mise en situation, vers un changement positif, et vers une autre vision de l’environnement.
L’hypnose est actuellement utilisée au CHRU pour soulager la douleur de l’accouchement, pour accompagner les interruptions médicales de grossesse ou pour diminuer le stress des menaces d’accouchement prématurés, des prééclampsies ou post traumatique. Elle est utilisée aussi durant les césariennes en urgence sous anesthésie locorégionale pour diminuer le stress péri-opératoire, ou en gynécologie pour réaliser certains gestes opératoires.

On distingue deux types d’hypnose pendant la grossesse : l’hypnose formelle et conversationnelle.
L’hypnose formelle repose sur une sorte de contrat entre thérapeute et patient où ce dernier joue un rôle actif. Après avoir évalué les problèmes et besoins du patient, et fixé l’objectif à atteindre, le patient est amené à apprendre l’auto-hypnose. La thérapie doit lui révéler le talent qui sommeille en lui pour lui permettre d’affronter et de mieux gérer la douleur, le stress ou la maladie.

Quand l’hypnose rime avec détente

Durant la grossesse, l’hypnose apporte une grande détente pour la patiente. Toute l’équipe se focalise sur bien être de la patiente, en la mettant dans un état de relaxation et de confiance. Cet état de bien être est ressenti par le bébé, qui ne demande qu’à grandir dans cette agréable atmosphère. L’hypnose conversationnelle consiste à mobiliser l’inconscient du sujet tout en conversant avec lui. Le tout se déroulerait dans le cours d’une conversation qui semble anodine.

Docteur Anne-Sophie Ducloy, médecin Anesthésiste Réanimateur, Hôpital Jeanne de Flandre
Source : CHU Lille, Maternité – www.reseau-chu.org

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Maternité de Carhaix (Brest) : un avenir « rassura... Sujet sensible, le devenir de la maternité de Carhaix (Brest) a fait l'objet d'une communication rassurante co-signée par Alain Gautron, Directeur Gén...
Médicaments, rayons X… Les infirmières plus ... L'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) rapporte les  résultats d'une étude américaine  publiée dans la revue médicale American Journal...
Manger des cacahuètes pendant la grossesse ne prov... Selon une étude américaine parue dans la revue JAMA Pediatrics, manger des cacahuètes pendant la grossesse n’entraînerait pas d’allergies alimentaires...
Contraception : « Faut-il que les hommes tombent e...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Post accouchement : l’accompagnement du retour à d... L’Assurance Maladie propose en test dans 7 maternités, avec le concours de trois CPAM (Annecy, Rennes et Versailles), un service d’accompagnement de r...
Les Françaises font leur premier enfant à 28,5 ans... Selon une enquête de l'Insee, les femmes françaises ont donné naissance à leur premier enfant à 28,5 ans en moyenne en 2015. Soit quatre ans et demi p...
Future maman : 9 mois de livraison avec Telemarket... Pour beaucoup, faire ses courses reste une véritable corvée. Si vous êtes enceinte, un bon plan pour éviter les charges lourdes et les bousculades dan...
11,3 millions de personnes hospitalisées en court ... Selon une étude publiée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), 11,3 millions de personnes, soit 19...
Stérilisation des biberons: les industriels de la ... Alors qu'enfle la polémique soulevée par le Nouvel Observateur sur la stérilisation des  biberons, les industriels de la nutrition infantile se défend...
Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Contraception d’urgence: « cinq jours pour agir »... Oubli de pilule, accident de préservatif, absence de contraception… En 2010, chez les femmes âgées de 18 à 24 ans, la dernière grossesse n’était p...
Dépistage néonatal: l’AFDPHE lance son nouveau sit... Le site internet de l’Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l'Enfant (AFDPHE) vient de faire peau neuve. Plus simp...
Télévision : « sexualité et grossesse » dans Les m... Sexualité et grossesse : Elizabeth Tchoungui reçoit la sexologue Catherine Solano, pour répondre à vos questions dans son émission Les Maternelles, su...
Si maman grossit, bébé aussi… Les femmes qui prennent beaucoup de poids pendant leur grossesse auraient plus de risques de donner naissance à un bébé plus gros que les autres… Jusq...
Journée mondiale contre le tabac: 1/3 des bébés so... Pour la première fois en France, une étude de la consommation de tabac de la femme enceinte a été menée via l’analyse des forums de discussion Interne...
Objectif : zéro vergeture ! Oui au bonheur, non aux vergetures ! Les vergetures représentent probablement le problème de peau le plus redouté par les futures mamans. Notre bon pl...