24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’ ADEME dépollue les friches urbaines en Aquitaine

Depuis 2011, l’ADEME lance des appels à projets pour dépolluer des friches urbaines et industrielles dont les programmes d’aménagement sont bloqués. La reconversion des friches urbaines au niveau national, c’est 26 projets (sur 66 reçus) soutenus par l’ADEME au niveau national à hauteur de 12 millions d’euros (soir une aide moyenne de 460 000 euros par projet), ce qui représente 133 ha de surfaces réhabilitées sur 14 régions. Parmi ces régions, l’Ile de France arrive en première position (8 sites), puis PACA (3 sites) et l’Aquitaine (2 sites).

En Aquitaine, deux projets de réhabilitation ont ainsi été subventionnés l’an dernier par la direction régionale de l’ADEME. Pour 2012, l’ADEME Aquitaine reconduit un budget de 500 000 € pour soutenir les projets de reconversion des friches urbaines de la région. L’Aquitaine se situe au 3ème rang national en termes de nombre de sites dépollués, après l’IDF et la région PACA. L’Ademe Aquitaine a subventionné deux programmes de reconversion en 2011 à hauteur de 450 000 €. En 2011, ce sont les projets de Floirac-Libération et Bordeaux-Bassins à Flots qui ont été retenus sur les 5 dossiers reçus en Aquitaine (66 dossiers reçus et 26 aidés au plan national) dans le cadre de l’appel à projet pour la reconversion des friches urbaines :

FLOIRAC-LIBERATION est un projet porté par Aquitanis, l’OPH de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Il s’agit d’un projet d’aménagement urbain d’une superficie de 5 ha situé sur la commune de Floirac dans le quartier Libération, projet dont les travaux de dépollution ont été estimé à 677 160 euros. Inscrite dans le cadre du Grand Projet de Ville porté par le GIP des Hauts de Garonne, cette action a été conventionnée avec l’ANRU et l’ensemble de ses partenaires en 2006. Le plan d’action, qui prévoit la création de logements individuels et collectifs, s’est confronté, dès 2009 (date de commencement du projet), à une pollution élevée des sols par des métaux et des hydrocarbures sur la superficie totale du site. Actuellement en cours de réalisation, le projet de dépollution, subventionné à hauteur de 304 722 euros (soit 45%) par l’ADEME Aquitaine, prendra fin en 2014. Compte tenu de la nature des pollutions mises en évidence, le traitement par biodégradation a été choisi.

BORDEAUX-BASSINS A FLOTS est un programme immobilier porté par Bouygues Immobilier au sein de l’éco-quartier des Bassins à Flots à Bordeaux. Le projet prévoit, sur un terrain de 7 349 m2, un programme immobilier comprenant 166 logements collectifs (tous labellisés BBC-Effinergie) à usage de logements et commerces ainsi qu’un espace vert. Historiquement destiné à différentes entreprises de constructions navales (potentiellement polluantes), le site comprend aujourd’hui des remblais industriels présentant une pollution très marquée par des métaux et plus faiblement par des HCT (hydrocarbures totaux) et PCB (Polychlorobiphényles). Les objectifs des travaux, dont le coût de dépollution est estimé à 315 00 euros, est de maîtriser à la fois les risques sanitaires liés à la qualité des sols du site, financiers par la gestion des terres excavées et sociaux afin d’améliorer l’état global d’usage du site. Le principe retenu par le maître d’ouvrage est actuellement le confinement sur site des terres polluées. Les travaux de dépollution, débuteront au premier semestre 2012, sont subventionnés par l’ADEME à hauteur de 157 500 euros (soit 50%) et s’achèveront fin 2012. Le projet d’aménagement se poursuivra jusqu’en 2013.

source : ADEME

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 avril 2012