24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’OMS dénonce les nouvelles « pratiques intimidatrices » de l’industrie du tabac

Le Directeur général de l’OMS a vivement dénoncé vendredi dernier les nouvelles « pratiques intimidatrices » que l’industrie du tabac adopte à l’égard des pays qui luttent contre le tabagisme.

À l’occasion de la récente Conférence mondiale sur le tabac ou la santé, le Dr Margaret Chan a rappelé que la consommation de tabac est la principale cause de mortalité évitable dans le monde. Elle a invité les pays participants à «stopper net la contribution massive de l’industrie à la maladie et à la mort».

 » L’ennemi, l’industrie du tabac, a changé de visage et de tactique. Le loup ne cherche plus à se dissimuler, il montre les dents », a estimé la directrice de l’OMS dans son dernier discours.

« Les actions en justice de grand retentissement dirigées contre l’Uruguay, la Norvège, l’Australie et la Turquie sont délibérément conçues pour inspirer la peur dans les pays qui seraient tentés d’introduire des mesures de lutte antitabac aussi vigoureuses », explique-t-elle soulignant que lorsque « la détermination d’un pays vacille sous la pression de procédures judiciaires longues et coûteuses et la menaces de règlements s’élevant à des milliards de dollars, d’autres qui auraient les mêmes intentions risquent également de vaciller ».

 Pour Margaret Chan, il est « indispensable d’agir sur l’opinion publique. Si des mesures fortes de lutte antitabac font gagner des voix, les politiciens les soutiendront et feront face à l’industrie ».

La Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les maladies non transmissibles a adopté l’année dernière une déclaration politique. Pour réduire les facteurs de risque et créer des environnements favorables à la santé, les chefs d’État et de gouvernement ont convenu de la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 mars 2012