24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’OMS déconseille l’automédication contre les radiations

L’OMS déconseille à son tour aux personnes inquiètes du risque de radiation au Japon de s’automédiquer avec de l’iodure de potassium ou d’autres produits contenant de l’iode. En France, le Ministère de la Santé fait le point sur les recommandations sanitaires sur son site Internet.

Cet avis de l’OMS fait suite aux rapports reçus indiquant que des personnes prennent ces substances après les fuites radioactives des centrales nucléaires au Japon. « L’iodure de potassium ne devrait être administré que s’il y a eu une recommandation claire de la santé publique en ce sens », précise l’Organisation Mondiale de la Santé.

En France, le Ministère de la Santé rappelle qu’il n’est pas nécessaire de prendre de l’iode si vous ne revenez pas du Japon. « En dehors d’une exposition à des rejets d’iodes radioactifs, l’ingestion d’iode est inutile, voire déconseillée. Ce médicament serait nécessaire aux personnes qui ont été exposées à un nuage radioactif en fonction des décisions prises par les autorités sanitaires. Or, d’après les éléments disponibles, les gaz et particules radioactives rejetées restent localisés à proximité de la centrale », explique-t-il.

En France, la population n’a pas donc pas de raison de se rendre en pharmacie pour acheter des comprimés d’iode.  En cas d’alerte sur le territoire national, les autorités françaises en distribueront gratuitement.

A lire sur le site du Ministère de la Santé : http://www.sante.gouv.fr/japon-point-sur-les-recommandations-sanitaires.html

Source : OMS et ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 mars 2011