24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’ibuprofène contre la maladie de Parkinson ?

Selon une étude de l’Ecole de santé publique de l’Université Harvard, une prise régulière d’ibuprofène, un anti-inflammatoire qu’on retrouve notamment dans l’Advil®, réduirait d’environ 27 % le risque de développer la maladie de Parkinson par rapport à ceux qui n’en utilisent pas.

« Nos résultats montrent que l’ibuprofène protégerait le cerveau d’une manière incomparable avec les autres AINS et analgésiques comme l’aspirine », explique le Dr Xiang Gao de la faculté de médecine de Harvard, un des principaux co-auteurs de l’étude. Selon les chercheurs, le fait de prendre de l’ibuprofène au moins deux fois par semaine est considéré comme un usage régulier.

Dans un éditorial, le Dr James Bower, un neurologue de la Mayo Clinic à Rochester (Minnesota, nord) prévient contre les risques d’une prise régulière d’ibuprofène pour éviter de développer la maladie de Parkinson, estimant que des recherches supplémentaires devaient être faites sur les effets neuro-protecteurs uniques de cette molécule.

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique affectant le système nerveux central responsable de troubles moteurs, qui touche les personnes de plus de 50 ans.

Source : Les Echos

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 mars 2011