24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Journée Mondiale Sans Tabac : une « Ville en Cendres »

A l’occasion de la Journée Mondiale Sans Tabac le 31 mai 2010, le Comité National contre le Tabagisme lance une campagne nationale pour faire prendre conscience de l’ampleur de la catastrophe sanitaire que constitue le tabagisme.  Chaque année en France, l’équivalent d’une ville de plus de 60 000 habitants part en fumée à cause du tabac.

Parallèlement, alors que l’Organisation mondiale de la Santé choisit cette année d’interpeller l’opinion sur le tabagisme des femmes, le CNCT appelle à un engagement des pouvoirs publics à la hauteur des enjeux. Des mesures existent et doivent être mises en œuvre pour contrecarrer les stratégies commerciales de l’industrie du tabac qui a su faire des femmes et des jeunes filles des cibles de choix et de plus en plus, des victimes.

Une « Ville en Cendres »
« Si aujourd’hui la plupart des Français ont intégré le fait que « fumer tue » et que la fumée de tabac est nocive, peu savent en revanche que le tabagisme demeure la première cause de mortalité prématurée évitable dans notre pays », souligne le CNCT. 

La campagne que lance le CNCT à l’occasion de la Journée Mondiale Sans Tabac met en scène une ville réduite « en cendres ». Ses immeubles, figurés par des mégots qui se consument, symbolisent l’équivalent d’une ville de plus de 60 000 habitants [1], partie en fumée à cause du tabac.

« Toutes les 9 minutes, en France, une personne meurt de sa consommation de tabac. Pourtant, tous ces drames pourraient être évités. Face à cette catastrophe sanitaire, il est urgent d’agir. », rappelle le Professeur Yves Martinet, Chef du service de Pneumologie du CHU de Nancy, Président du CNCT

Créé gracieusement par Euro RSCG 360 et réalisé grâce au soutien de Pfizer, ce visuel sera relayé à partir du 25 mai par voie de presse et de bannières web. Il sera aussi disponible sous forme de cartes postales et en affichage dans une trentaine de villes réparties sur toute la France métropolitaine et d’Outre Mer, ainsi qu’au travers de plus de 400 espaces du réseau d’affichage du réseau Médiatransports. La campagne sera également diffusée au plus près du public grâce au soutien de l’USEM et ses mutuelles, mais aussi du Cespharm en permettant aux pharmaciens de commander les affiches sur www.cespharm.fr.

 Source : Comité National contre le Tabagisme

[1] Source : Tabagisme et mortalité : aspects épidémiologiques », Catherine Hill, Agnès Laplanche, Département de santé publique, Institut Gustave Roussy, Villejuif, BEH n° 22-23/2003

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 mai 2010