La journée mondiale sans tabac se déroulera le 31 mai prochain. Tous les ans, 60 000 fumeurs meurent d’une pathologie liée à leur tabagisme…  L’occasion de rappeler que fumer entraîne (entre autres) une sous-oxygénation des cellules qui sont alors privées d’oxygène. Comme la pollution atmosphérique, la cigarette provoque la sous-oxygénation des cellules. Fumer dégage des éléments toxiques qui, pour certains, prennent la place de l’oxygène sur l’hémoglobine. L’ensemble du système respiratoire est alors affecté par le tabac.

Se griller une cigarette
Allumer une cigarette, la porter à la bouche, avaler le tabac brûlé, c’est faire pénétrer en soi plus de 3 000 substances toxiques qui entrent dans la composition des cigarettes, comme des pesticides ou des additifs, dont certaines participent à générer de l’accoutumance. Tout comme l’air que l’on respire, elles parcourent le nez et la bouche, puis la trachée, et les bronches. Les cellules qui tapissent les parois de ces organes se retrouvent agressées, provoquant maladies infectieuses, inflammatoires, allergiques et cancéreuses.

Blocage des défenses
Les cils vibratiles ne peuvent plus remplir leur rôle, la fumée d’une seule cigarette les immobilise pendant 4 heures. Le résultat ? Mucus et bactéries s’accumulent, favorisant l’apparition d’infections pulmonaires. C’est le blocage des mécanismes de défense de notre appareil respiratoire.
Tout d’abord, c’est l’inflammation des voies respiratoires, avec toux, bronchites et pharyngites, puis vient le temps de l’essoufflement permanent et ensuite celui de l’invalidité respiratoire.

Journée mondiale sans tabac comment mieux respirer

Pour plus de confort respiratoire
Le Laboratoire Holiste a créée le Bol d’air Jacquier®. Cette méthode d’oxygénation 100% naturelle et validée scientifiquement, améliore l’assimilation de l’oxygène par l’organisme, permettant de retrouver une oxygénation équilibrée. Objectif : se sentir moins essoufflé, plus alerte et plus concentré. Comment ? Vous respirez un air chargé de molécules aromatiques spécifiques, issues de la résine de pin et transformées par l’appareil en porteurs d’oxygène. Elles optimisent le rendement énergétique de l’organisme en améliorant l’assimilation de l’oxygène apporté par la respiration. Il suffit de quelques minutes d’inhalation par jour pour une
oxygénation équilibrée qui se prolonge pendant plusieurs heures.

Évidemment, le mieux reste d’arrêter de fumer !…. Mais pas si simple…

Rendez-vous sur Hellocoton !