24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Sclérose en Plaques: l’emploi au coeur de la Journée Mondiale du 25 mai 2011

Première cause de handicap neurologique acquis chez les jeunes adultes, la sclérose en plaques représente bien souvent un frein dans la vie professionnelle des malades. C’est pourquoi l’UNISEP se mobilise pour l’emploi des personnes atteintes de SEP à l’occasion de la 3ème Journée Mondiale de Lutte contre la Sclérose en Plaques le 25 mai 2011. Objectif de l’association : faire tomber les préjugés contre cette maladie et de lancer sa campagne de sensibilisation SEPasduciné.

La SEP, qu’est-ce que c’est ? La Sclérose en Plaques touche environ 80 000 personnes en France. C’est la première cause de handicap neurologique acquis chez le jeune adulte. Cette maladie est causée par une inflammation qui détruit la gaine de myéline (gaine protectrice permettant la transmission rapide de l’influx nerveux), conduisant au blocage des informations envoyées par le cerveau au reste du corps et entraînant un handicap plus ou moins fort : troubles de la vision, troubles de l’équilibre, paralysie des membres… la SEP est une maladie imprévisible dont les symptômes sont très divers. Pour plus d’informations sur la maladie : www.unisep.org

Une personne atteinte de SEP peut-elle travailler ? L’étude menée par le (Multiple Sclerosis International Fondation)* révèle sans surprise que les symptômes de la SEP sont fluctuants et varient aléatoirement en fonction de chaque personne. L’accès à l’emploi devient un réel parcours du combattant pour les personnes atteintes de la SEP. Elles doivent faire face à de nombreuses incompréhensions et sont souvent contraintes à quitter leur emploi. Pourtant, quelques aménagements sont parfois suffisants pour leur garantir un maintien dans leur emploi : la mise à disposition d’une place de stationnement proche du lieu de travail, des horaires flexibles, la possibilité de travailler chez soi, la répartition des tâches, etc…
Une meilleure compréhension des symtômes de cette maladie est donc nécessaire pour permettre aux personnes atteintes de vivre comme elle l’entendent. Pour autant, des préjugés persistent face à l’accès à l’emploi :
• 59% des personnes atteintes de SEP déclarent avoir un emploi
• 67% d’entre elles déclarent qu’à un moment ou à un autre, la SEP a influé sur leur travail (réduction des heures de travail, changement de poste…)
• 49% d’entre elles estiment que le soutien de l’employeur et des collègues est l’un des facteurs permettant à la personne atteinte de SEP de continuer à travailler.

Résultats de SEPasduciné 2011 : Pour mémoire, lire notre article : « SEPasduciné à la manière des séries télé » : Claire Chazal et Catherine Jacob éliront-elles votre vidéo ?
La campagne de l’UNISEP « SEPasduciné » 2011 sera dévoilée le 25 mai
– les vidéastes amateurs ont répondu à l’appel à création du concours vidéo lancé par l’UNISEP, « SEPasduciné, c’est la Sclérose en Plaques ».
– les participants ont pu donner leur vision de la maladie à travers le thème « La SEP à la manière… des séries télévisées». Le Grand Jury, composé de célébrités du petit et du grand écran, rend son verdict le 25 mai et dévoilera la vidéo gagnante qui sera diffusée du 28 mai au 7 juin sur les chaines de télévision ainsi que dans les cinémas partenaires dans le but de combattre les idées reçues.
> Pour plus de renseignements sur SEPasduciné 2011 rendez-vous sur le blog : www.sepasducine.org
et sur la plateforme Dailymotion : http://www.dailymotion.com/contest/SEPasducine

Morgane boileau – Source : UNISEP *Etude en ligne effectuée sur 8681 personnes de 125 pays différents en 2010

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 mai 2011