La Journée mondiale de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) du 14 novembre entend mieux faire connaître cette maladie et promouvoir une amélioration de la qualité des soins dispensés aux patients. 4ème cause de mortalité dans le monde, elle touche 3,5 millions de Français et reste une maladie sous estimée et méconnue.

Organisée par l’Initiative mondiale contre les bronchopneumopathies chroniques obstructives, cette journée est l’occasion pour les professionnels de la santé et les associations de patients partout dans le monde d’organiser diverses activités.

En 2004, le nombre de personnes atteintes de BPCO s’élèvait à 64 millions. L’OMS prévoit que la BPCO deviendra la troisième cause de décès dans le monde d’ici 2030. Les principaux facteurs de risque de bronchopneumopathie chronique obstructive sont le tabagisme, la pollution atmosphérique et de l’air intérieur et l’exposition aux poussières et aux produits chimiques sur le lieu de travail.

Le tabac et les jeunes

En France, à l’occasion de la Journée Mondiale contre la BPCO, la Fondation du Souffle présente sa campagne 2012 axée sur le tabac et les jeunes.  Le tabac est la principale cause de la maladie et au regard des récentes enquêtes, la consommation tabagique des jeunes français, toujours à un niveau élevé, a encore augmenté. Parallèlement les projections de l’OMS concernant la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) sont alarmantes, elle pourrait devenir la 3e cause de mortalité dans le monde d’ici 2030. Il s’agit donc d’agir dès maintenant auprès des jeunes générations pour inverser la tendance.

Le site de la Fondation du Souffle

Rendez-vous sur Hellocoton !