La journée mondiale de la biodiversité est l’occasion de sensibiliser le grand public à ces enjeux. Un sondage du CREDOC , commandé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie révèle qu’une majorité de la population française sait ce qu’est la biodiversité (62 %) quand 35 % d’entre eux disent que les atteintes à la biodiversité ont déjà un impact sur leur vie quotidienne, soit 7 points de plus par rapport à l’année 2010.

Plus largement, 93 % des personnes interrogées se disent au moins assez sensibles à l’environnement tandis que 47 % se disent hautement sensibles. Depuis dix ans, c’est le deuxième plus haut niveau de sensibilité jamais atteint.

Au-delà de la connaissance des enjeux de la biodiversité, les Français s’engagent et s’efforcent de protéger la biodiversité au travers de plusieurs actions : limiter leur production de déchets, utiliser peu d’engrais ou de pesticides, privilégier des produits d’entretien respectueux de l’environnement, consommer des aliments issus de l’agriculture biologique…

 Les chiffres :

• 26 % des Français placent la disparition de certaines espèces animales ou végétales parmi les deux problèmes liés à la dégradation de l’environnement les plus préoccupants en 2013 ;

• 22 % des espèces en métropole comme outre-mer sont considérées comme éteintes ou menacées dans les listes rouges ;

• 52 % des zones humides évaluées sont considérées comme en état stable ou en amélioration ;

• entre 1998 et 2011, la pollution de l’eau a été divisée par deux environ en phosphates (- 43 %), ammonium (- 59 %) et matières organiques (- 47 %), et a légèrement baissé pour les nitrates (- 6 %) ;

• + 2,8 % de consommation de produits phytosanitaires en 2010-2011 par rapport à 2009-2010 ;

• 1,28 % de la superficie terrestre du territoire métropolitain classée en aires protégées avec protection forte au 1er janvier 2012 ;

• 1 921 millions d’euros en 2010 de dépense nationale pour la biodiversité ;

• 126,1 millions d’euros d’aide publique bilatérale française au développement consacrés à la biodiversité en 2012.

 

Un baromètre de l’état de la biodiversité en France

Pour mesurer les progrès accomplis et disposer d’indicateurs fiables, actualisés et partagés sur l’état de la biodiversité, un observatoire a été installé en 2011. Ce baromètre est à destination de l’ensemble des acteurs engagés -collectivités, entreprises, associations, élus, grand public-.

D’un simple clic, l’observatoire donne accès à plus de 50 indicateurs précis sur la biodiversité de notre société : sensibilité de la population aux enjeux de biodiversité, évolution des milieux naturels, surface d’aires protégées, artificialisation du territoire, nombre d’espèces menacées, dépense nationale pour la biodiversité, déplacement des espèces dû au changement climatique, consommation de pesticides, évolution de la pollution des cours d’eau…

indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr

Source : Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

Rendez-vous sur Hellocoton !