24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Journée mondiale contre le cancer : Marisol Touraine rappelle « l’importance de la mobilisation de tous »

Au cours d’une visite au Centre de lutte contre le cancer Bergonié à Bordeaux (Gironde), Marisol Touraine a tenu à souligner l’importance de trois initiatives contre la maladie menées en France. À la veille de la journée mondiale contre le cancer,  la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a rappelé que le cancer est la première cause de mortalité en France avec 150 000 décès chaque année.

Lancé le 25 septembre 2014, le Programme national de réduction du tabagisme (PNRT) comprend une série de mesures pour lutter contre le tabagisme en France, en particulier chez les jeunes. Plusieurs mesures ont été mises en œuvre depuis septembre 2014 : diffusion de la campagne d’information « le tabac tue un fumeur sur deux » ; triplement du forfait substitut nicotinique pour les jeunes de 20 à 25 ans ; encadrement de la publicité pour les cigarettes électroniques ; travaux interministériels et parlementaires pour intégrer les mesures législatives du PNRT au sein du projet de loi de santé.

Concernant le dépistage du cancer colorectal, le test « Hemoccult » sera remplacé dans les mois à venir par un test immunologique, de réalisation plus simple (1 seul prélèvement contre 6 actuellement) et plus sensible (détecte des saignements plus faibles).

En 2015, des mesures seront prises dans le cadre de la lutte contre le cancer de l’enfant : des centres de phase précoce dédiés aux cancers pédiatriques seront mis en place ; tous les enfants dont le traitement de première ligne aura échoué bénéficieront du séquençage complet du génome de leur tumeur, afin de recevoir un traitement ciblé ; avec l’Institut National du Cancer (INCa) et conformément aux engagements pris devant les associations de patients, des initiatives seront prises avec le LEEM (Les entreprises du médicament) pour promouvoir l’activité de développement de la recherche industrielle dans des traitements médicamenteux en oncologie pédiatrique.

Dans le cadre du programme AcSé, pour « Accélérer l’accès aux thérapies ciblées », un essai a été ouvert il y a 18 mois pour permettre l’accès au Crizotinib à des patients adultes, adolescents ou enfants, atteints de cancers et en situation d’échec thérapeutique ; 100 patients ont déjà pu recevoir le Crizotinib. Un second essai vient d’être lancé (AcSé vemurafenib) visant 500 patients atteints de divers types de cancer et présentant une anomalie génétique précise : les mutations V600 du gène BRAF.

Lors de sa visite à l’Institut Bergonié, Marisol Touraine a souligné le rôle crucial joué par les centres de lutte contre le cancer, fortement impliqués dans le dépistage des cancers où l’on peut bénéficier des derniers traitements disponibles sans avance de frais et sans dépassement d’honoraires. Enfin, les centres de lutte contre le cancer font évoluer la prise en charge des cancers en ambulatoire, par une approche intégrée des soins, au service d’une personnalisation des traitements, de l’accompagnement des patients, en collaboration étroite avec les Centres Hospitaliers Universitaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 février 2015