24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Journée mondiale contre le cancer, le 4 février 2015

A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que les cancers figurent parmi les principales causes de mortalité dans le monde. En 2012, on comptait approximativement 14 millions de nouveaux cas et 8,2 millions de décès liés à la maladie.

Le terme général de «cancer» s’applique à un grand groupe de maladies pouvant toucher n’importe quelle partie de l’organisme. On parle aussi de tumeurs malignes ou de néoplasmes. L’un des traits caractéristiques du cancer est la prolifération rapide de cellules anormales qui, au-delà de leur délimitation habituelle, peuvent envahir des parties adjacentes de l’organisme, puis essaimer dans d’autres organes. On parle alors de métastases, celles-ci étant la principale cause de décès par cancer.

Selon l’OMS, le nombre de nouveaux cas devrait augmenter de 70% environ au cours des deux prochaines décennies. On estime ainsi que le nombre de cas de cancer par an devrait augmenter de 14 millions en 2012 à 22 millions. Plus de 60% des nouveaux de cancer surviennent en Afrique, Asie, Amérique centrale et Amérique latine. Ces régions représentent 70% des décès par cancer dans le monde.

Chez les hommes, les 5 types de cancer les plus couramment diagnostiqués en 2012 étaient le cancer du poumon, de la prostate, du côlon et du rectum, de l’estomac et du foie. Chez les femmes, les 5 types de cancer les plus couramment diagnostiqués en 2012 étaient le cancer du sein, du côlon et du rectum, du col de l’utérus et de l’estomac.

Les principaux types de cancer dans le monde :

– cancer du poumon (1,59 million de décès)
– cancer du foie (745 000 décès)
– cancer de l’estomac (723 000 décès)
– cancer colorectal (694 000 décès)
– cancer du sein (521 000 décès)
– cancer de l’œsophage (400 000 décès).

Les facteurs de risques

Environ 30% des décès par cancer sont dus aux cinq principaux facteurs de risque comportementaux et alimentaires: un indice élevé de masse corporelle, une faible consommation de fruits et légumes, le manque d’exercice physique, le tabagisme et la consommation d’alcool. Le tabagisme est le facteur de risque le plus important, entraînant dans le monde environ 20% de la mortalité par cancer et près de 70% des décès par cancer du poumon. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, on impute jusqu’à 20% des décès par cancer à des infections virales, notamment par le virus de l’hépatite B, C ou le papillomavirus humain (HPV).

L’OMS rappelle enfin que l’on pourrait éviter plus de 30% de la mortalité liée au cancer en modifiant ou en évitant ces principaux facteurs de risque.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 février 2015